Sélectionner une page

NECROLOGIE : Yves Saint Lazard inhumé au cimetière Vindoulou, à Pointe-Noire

NECROLOGIE : Yves Saint Lazard inhumé au cimetière Vindoulou, à Pointe-Noire

L’orchestre K. Musica vient de perdre le 11 juin 2020, son leader charismatique, Yves Saint Lazard (né Yves Lazard Sounda Biniakounou), diplômé des Sciences et techniques de la communication (STC) de l’Université Marien Ngouabi, transitaire de formation, chanteur hors pair, interprète.

Sorti du néant, Yves Saint Lazard s’est révélé musicien en 2000 lorsqu’il intègre l’orchestre des jeunes du quartier Nkouikou, Royal K Musica. Il propose des titres fulgurants et alléchants qui commencent à convaincre le public. Royal K Musica est plébiscité en 2007, meilleur orchestre amateur du concours Primusik organisé par les Brasseries du Congo (BRASCO). Grâce à son esprit managérial, Yves Saint Lazard est en 2009 élu, à l’unanimité, président de l’orchestre. La même année, le groupe enregistre son deuxième album intitulé «Consécration». Yves Saint Lazard s’identifie à travers son titre ‘’Libala’’. C’est la cerise sur le gâteau qui lui consacre les prix de meilleur orchestre et meilleur spectacle du Congo au prix ‘’Tam-Tam d’or’’. Royal K Musica est également sacré meilleur orchestre de Pointe-Noire par le prix Inter star. L’orchestre n’a pas d’égal, il règne sans partage à Pointe-Noire. En 2010, l’ensemble reçoit le Prix Tchikounda du meilleur orchestre du Kouilou, organisé par la direction départementale de la Culture et des arts du Kouilou.
Deux années après, Yves Saint Lazard claque la porte de la maison Royal K musica. Il crée le 12 novembre 2012, son propre groupe appelé: K Musica «Lé Ngouosi la Ngoué». L’orchestre fait son entrée artistique dans la cour des grands avec l’album «Amuse-gueule» dans lequel Yves Saint Lazard s’est illustré dans les titres comme: «Ouragan», «Voisin» et «Tongo Etani».
En décembre 2012, K Musica enregistre son premier single intitulé: «C’est le moment». La qualité artistique de cette œuvre le hisse au sommet de la gloire. Le 23 février 2013, l’orchestre est invité à animer la cérémonie de remise des trophées «Tam-Tam d’or», qui s’est déroulée à Dolisie.
Toujours présent sur scène, Yves Saint Lazard organise en 2013 des concerts de présentation du groupe à Pointe-Noire, Dolisie et Brazzaville.
En 2014, le groupe est nominé deux fois au «Tam-Tam d’or»: Meilleur orchestre et Meilleur spectacle aux côtés des Bantous, Extra Musica, Patrouille des stars.
En janvier 2015, K Musica participe, avec brio, à la première édition du festival Fiadol, à Dolisie. La même année, K Musica partage le podium avec Youssoupha et bien d’autres musiciens lors de la célébration de la fête de la musique. La notoriété de K Musica fait boule de neige.
En février 2016, il met en orbite l’album «La montée de l’aigle» dont la présentation officielle aux diplomates a eu lieu à Brazzaville, le 1er octobre 2016, au cours d’un concert au Karaoké bar. Ce travail s’est poursuivi à Pounga, Mvouti, Dolisie, Madingou, Nkayi et Kimongo.
K. Musica travaille sans relâche, car le chemin de la réussite n’est jamais droit. Le 5 décembre 2017, Yves Saint Lazard s’est vu décerner le prix de meilleur musicien de la Reconstruction de la République. L’artiste disparu avait coutume de dire: «Derrière chaque succès de K Musica se cache un nouveau sommet à conquérir. Mais, cela supposait un travail acharné, des heures et des heures de répétitions et un continuel dépassement de soi.
Yves était un homme strict et intransigeant pendant les séances de répétitions. Il a donné à K Musica un rayonnement qui a dépassé les frontières nationales.
En témoignent: en 2011, l’orchestre est l’hôte des populations de Mayoumba et de Ndendé, au Gabon. Du 1er au 4 février 2018, le groupe participe à la 14e édition du festival sur le Niger à Ségou, au Mali.
Le dernier album d’Yves Saint Lazard, «Maderuach 777 étincelles», sorti en 2019.
En cours de réalisation de clips, il fait déjà un tabac en milieu juvénile.
Cette dernière œuvre de sa discographie permettra aux mélomanes de toujours se remémorer de lui.
Yves Saint Lazard a quitté la terre des hommes le 11 juin 2020, suite à un arrêt cardiaque. L’inhumation a eu lieu le 24 juin 2020 au cimetière Vindoulou, en présence de Fabien Obongo, directeur départemental de la Culture et des arts de Pointe-Noire, et de Pape God, président de l’Union des musiciens Congolais (UMC).
Né le 23 février 1975 à Kimongo, il laisse une veuve et deux enfants, dont une de quatre mois.

Equateur
Denis NGUIMBI

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 décembre 2020 13 h 54 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (53 770)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 925)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (22 189)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 5
  • 2 835
  • 2 037
  • 58 156
  • 2 décembre 2020
sed felis in nunc commodo elit. eleifend pulvinar tristique adipiscing ut