Sélectionner une page

MUSIQUE : L’artiste Bébé Chinois rappelé à Dieu

MUSIQUE : L’artiste Bébé Chinois rappelé à Dieu

C’est avec une grande émotion que les Congolais ont appris le décès de l’artiste-musicien Bébé Chinois (Bertrand Thierry Mabika Taba à l’état civil), le 11 octobre dernier à l’hôpital général A. Sicé de Pointe-Noire.

Petit garçon aux prédispositions naturelles de meneur d’hommes, Bébé Chinois se comptait déjà parmi les jeunes propagandistes de l’école primaire Pierre Nzoko de Madingou-poste, dans les années 80.
Chaque lundi matin, c’est lui qui présentait le journal parlé au tour du mât, après la levée des couleurs. Il était également le leader du groupe vocal de l’établissement. C’est de là qu’est née sa vocation d’artiste-musicien.
En 2001, il sort, en solo, le tout-premier album de sa discographie intitulé «VHS» traduisez (Votre Humble Serviteur) dont le producteur est Martin Gnondo. Cet opus l’a fait entrer dans le cercle très fermé des artistes. En 2002, il est lauréat du Prix Tchikounda de meilleur chanteur et auteur compositeur de la région du Kouilou, à l’époque. Prix décerné par la direction départementale de la Culture et des arts du Kouilou. C’était en présence de madame Mambou Aimée Gnali, alors ministre de la Culture et des arts.
Emoustillé par ce sacre, la même année, il met sur pied, au quartier 7×7 de Dany à Tié-tié, l’orchestre Full Cadencia. Il avait pour coéquipiers: Bushimaye, Tofolo, Washington, Simplo, Diapason.
Bébé Chinois met sur orbite l’album «Pourquoi pas» produit par Marie Magloire Dambenzé, à l’époque préfet du département du Niari et président de la Fédération congolaise de boxe.
Sur invitation des autorités du Niari, Bébé Chinois anime, de bout en bout, la 3è édition de la municipalisation accélérée du département du Niari, en 2006.
Inspiré par la musique du terroir, il modernise le Kodobo, une danse traditionnelle Kamba, dans le département de la Bouenza, à travers la chanson «Kimvuka makanda» dans laquelle il prône l’unité, le rassemblement, l’amour du prochain et la paix. Cette chanson qui valorise lui a valu le Prix du Tam-tam d’or du Kouilou en 2006! La cérémonie de remise du prix organisée par Médard Milandou a eu lieu au stade Denis Sassou-Nguesso, actuel stade Paul Sayal Moukila, à Dolisie.
Après un passage à vide dû au manque de sponsor, Bébé Chinois, en bon manager, sort en 2018 l’album «Mvula ndolo» (la grande saison des pluies), disponible en CD. La sortie des clips déjà mixés ne saurait tarder, a confié son frère cadet.
Voulant être à cheval sur les deux genres musicaux, Bébé Chinois est revenu à la rumba par l’album: «Les deux rives». Celui-ci compte huit titres qui se jouent déjà dans les médias de la place.
Au moment où il voulait faire la promotion de son album, la mort, impitoyable, l’a fauché, à l’âge de 49 ans.
Né le 7 avril 1971, à Madingou (département de la Bouenza), il laisse une veuve et quatre enfants.
Son inhumation aura lieu samedi 24 octobre 2020, au cimetière familial de Nkoyi, à Madingou.

Equateur Denis
NGUIMBI

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

25 novembre 2020 3 h 01 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (47 177)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (21 042)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 623)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 158
  • 2 262
  • 53 175
  • 18 novembre 2020
neque. diam Donec adipiscing ipsum justo dolor. felis