Sélectionner une page

MUSIQUE : L’ambassadeur de France reçoit Young Ace Wayé, Prix Découvertes RFI 2020

MUSIQUE : L’ambassadeur de France reçoit Young Ace Wayé, Prix Découvertes RFI 2020

L’ambassadeur de France au Congo, M. François Barateau, a reçu le Prix Découvertes RFI 2020, Young Ace Wayé. La cérémonie, simple mais très chaleureuse, s’est déroulée mardi 16 février dernier en matinée à la Case de Gaulle, la résidence officielle des ambassadeurs de France à Brazzaville.

Devant un parterre d’autres artistes, dont notamment le musicien Zao, le premier Congolais Prix Découvertes RFI (en 1982), la jeune rappeuse Mariusca Moukengue, et de nombreux journalistes. Mme Marie Audigier, directrice déléguée de l’Institut français du Congo, était présente, elle qui continue de faire beaucoup pour les artistes et la culture au Congo.
Le bref mot d’amitié de l’ambassadeur de France a souligné combien le Prix Découvertes continuait de tisser son lien avec le Congo et les Congolais: fondé par un Congolais, Alphonse-Marie Toukas, alors animateur connu à Radio France, il s’est enrichi de deux autres noms de Congolais devenus célèbres par la suite. Zao, qui était présent, puis N’Zongo Soul. En 2018 et en 2020, deux Congolais ont été finalistes.
«La musique est une vraie passion congolaise», a relevé M. Barateau. «Expression du vivant, la culture est aussi une arme de paix, de stabilité et permet à une société de faire corps…Elle est aussi, fondamentalement, notre ciment social et notre boussole commune».
L’ambassadeur de France a évoqué la culture comme passerelle de communication entre jeunesses de pays. Elle leur permet de «s’enraciner conjointement dans un imaginaire commun». Il a pour cela loué «l’action de l’Institut français du Congo» qui, de jour en jour, s’emploie «au développement de la scène culturelle du Congo».
L’artiste fêté, a lui aussi dit son émotion de s’inscrire dans cette lignée de grands noms de la musique congolaise, disant sa gratitude à l’ambassade de France soutien intangible des lettres et des arts au Congo.
«Je l’ai écouté, il a beaucoup de talent. Bravo, vraiment»: paroles de Zao qui ne cesse de répéter que les jeunes d’aujourd’hui «ont beaucoup de chance», parce que s’appuyant notamment sur l’évolution des technologies. «En notre temps, c’étaient des cassettes qu’il fallait déposer à Radio Congo pour la sélection. Et quand le message arrivait, c’était par télégramme, pas par e-mail ».
Un kit informatique, un ordinateur et un smartphone, ont été offerts à l’artiste pour l’encourager.

ASM

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 36 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 780)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 512)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 858)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 23
  • 10 970
  • 15 694
  • 392 076
  • 21 avril 2021