Sélectionner une page

MOIS DE LA FEMME : Les lauréats du concours de poésie primés à l’IFC

MOIS DE LA FEMME : Les lauréats du concours  de poésie primés à l’IFC

L’Association Avenir NEPAD est une organisation sans but lucratif ayant pour missions la protection et la défense des droits humains et la promotion de la gouvernance en République du Congo. Elle a organisé mercredi 31 mars 2021, une cérémonie de remise de prix à cinq lauréats et lauréates retenus par un jury le 8 mars dernier sur les 53 poèmes inédits reçus dans un concours de poésie sur la lutte contre les violences aux femmes .

Cette organisation œuvre depuis 2018 en faveur de la défense des droits des femmes. Elle est dotée d’un statut consultatif spécial au sein du Conseil économique et social des Nations-Unis (ECOSOC).
Au cours du mois de mars, mois de la femme par excellence, elle a développé plusieurs activités dans le domaine de la lutte contre les violences basées sur le genre en République du Congo. Elle a mis l’accent sur la prévention, la prise en charge et accompagnement des survivantes et le plaidoyer.
C’est dans de ce contexte que l’organisation a décidé de lancer un concours de poésie sur le thème «Des violences faites aux femmes et aux filles», en partenariat avec l’Ambassade de France en République du Congo.
Ce concours, ouvert aux élèves des lycées, aux étudiants et aux étudiantes du département autonome de Brazzaville, a connu un grand succès.
La proclamation des résultats par le jury a connu deux temps forts: les allocutions et la présentation des lauréats.
Le coordonnateur d’Avenir NEPAD, le Dr Etanislas Ngodi, et la représentante de l’ambassade de France au Congo, Mme Marie Vellon, en accueillant les participants à la cérémonie, se sont dits encouragés par le succès de ce concours. M. Ngodi a relevé que c’est la première fois que cette association organise ce genre d’activités car, d’habitude, la célébration de la Journée du 8 mars se limite aux chants, à la réclamation des pagnes et à des séances de consommation de bière dans les buvettes.
Cette année, il y a eu innovation: célébrer cette journée par des poèmes liés à la situation de la femme, parce que c’est le mois de la femme. Il a remercié aussi les membres du jury qui ont évalué les textes et ont sélectionné les textes anonymes, les candidats et aussi à toute l’équipe. Il a aussi dit que la vision de son Association est de briser le silence autour des violences faites aux femmes: cette initiative permet d’encourager les recherches parce que sans les données sur les violences, il n’est pas évident de mener un plaidoyer véritable.
La France mène une action très forte pour promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, a dit la représentante de l’ambassade de France. Elle a également assuré que la présence de la presse en cette activité permet de diffuser au maximum cette prise de conscience et de toucher le plus de monde. les poèmes reçus sont d’une profondeur inestimable, s’est-elle réjouie.
La remise de prix à ces lauréats et lauréates a été effectuée par le Dr Ngodi qui a remis les enveloppes contenant le recueil des poèmes et les attestations aux lauréats et lauréates. Mme Marie Vellon a remis les cadeaux surprises (smartphone).
Les résultats:
1ère : Felrice Bonheur Ngamba pour «Violences faites aux femmes et aux filles» ;
2e : Bien-aimé Ricel Bitsindou pour «Requête» ;
3e : Senia Coyine katoukoulou pour «Femme» ;
4e : Freud Giros Mahoungou pour «Plaidoyer» ;
5e : Mage Stiven Makanga pour « Des larmes au féminin: stop à l’excision»

Christevie OBA
(Stagiaire)

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 43 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 896)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 175)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 699)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 18
  • 4 618
  • 13 289
  • 425 319
  • 16 mai 2021