Sélectionner une page

MISSION CONJOINTE D’OBSERVATEURS AFRICAINS : Les délégués saluent la tenue du scrutin présidentiel au Congo

MISSION CONJOINTE D’OBSERVATEURS AFRICAINS : Les délégués saluent la tenue du scrutin présidentiel au Congo

La mission conjointe des organisations africaines membres de l’ECOSOC des Nations unies a validé le scrutin du 21 mars 2021 au Congo et salué son caractère apaisé et transparent. C’est ce qu’a annoncé le Béninois Oyéoussi Charles Balogoun mardi 23 mars pendant la déclaration du rapport. La mission a noté avec satisfaction que le Gouvernement congolais s’est résolument inscrit dans le respect des textes fondamentaux de la démocratie.
L’évaluation du scrutin a rappelé Oyéoussi Charles Balogoun, a été basée sur les contrats et compte-rendu des observateurs déployés sur le terrain. Dans la quasi-totalité des bureaux de vote visités, le matériel était disponible en quantité suffisante. Le secret de vote a été protégé dans tous les bureaux visités. Le matériel sensible et lourd était en place et à temps nonobstant quelques retards dans certains bureaux de vote. La mission conjointe a constaté la mobilisation des femmes en qualité d’électrice. Toutefois, elle regrette la faible représentativité des femmes en tant que membres des bureaux de vote et aussi en tant que représentant de candidats. La mission conjointe a aussi salué le bon esprit dans lequel les médias tant nationaux qu’internationaux ont travaillé tout au long du processus en respectant la déontologie.
La mission conjointe a fait un certain nombre d’observations: le déroulement du scrutin dans le strict respect des lois et règlements établis en la matière, la maturité du peuple congolais pour la promotion de la démocratie et l’encrage de la gouvernance locale. Et a formulé quelques recommandations: aux autorités publiques de continuer d’assister et d’appuyer la Commission nationale électorale indépendante (CNEI) pour toutes les opérations relatives au processus électoral pour qu’elle soit une administration harmonieuse et efficience; prendre des mesures en vue d’accroître la participation et l’implication des femmes dans le processus électoral et dans les instances de prise de décision; aux candidats et aux partis politiques de continuer à travailler au maintien du climat de paix et la sécurité dont jouit le pays, de renforcer leur confiance dans les instances chargées de l’organisation des élections au Congo et à la société civile, de continuer à s’impliquer dans le processus électoral afin de maintenir et de renforcer la confiance entre acteurs politiques congolais. Malgré quelques dysfonctionnements a indiqué Oyéoussi Charles Balogoun de la République du Bénin, le scrutin s’est globalement déroulé dans la transparence.

Aybienevie N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 56 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 793)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 518)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 868)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 23
  • 11 326
  • 15 694
  • 392 432
  • 21 avril 2021