Sélectionner une page

Meilleurs élèves du Congo : 27 lauréats ont été primés pour leur travail

Meilleurs élèves du Congo : 27 lauréats ont été primés pour leur travail

La Fondation Jeunesse éducation et développement (JED) que préside Esther Ahissou Gayama, a primé 27 lauréats au cours de la cérémonie de la 13e édition de remise des distinctions scolaires aux 1er des meilleurs élèves du Congo et de présentation de leurs parrains et marraines. Ils ont reçu des trophées et des médailles pour leur travail acharné le vendredi 10 janvier 2020. Il s’est agi des lauréats des classes intermédiaires (6e, 5e,4e, Seconde, Première), aux examens d’Etat session Juin 2019, des écoles spéciales et ceux par département.

C’est Anatole Collinet Makosso, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation qui a présidé la cérémonie de remise de distinctions scolaires en présence de quelques officiels, parrains des lauréats, les parents d’élèves, des enseignants et autres.

Les trophées du mérite scolaire des classes intermédiaires ont été décernés à Brunel Nakavoua en classe de 6e au Collège d’enseignement général (CEG) Moundongo de Kinkala, avec une forte moyenne de 17, 25. En classe de 5e, ce trophée a été décerné à Cyr Bertrand Nkaya du CEG de Loutété avec une moyenne de 17,30. Pour la classe de 4e, c’est à Joël Emmanuel Pili Bayonne du CEG Ngamaba avec une moyenne de 16,80. En classe de seconde, le trophée a été remis à Scym Gilson Ntsiba, du lycée de La Révolution avec une moyenne de 16,67. Elisa Waliton Kissambou en classe de première du lycée Nganga Edouard a reçu une moyenne de 16,46.
Les trophées du mérite scolaire aux examens d’Etat session juin 2019 ont été remis à Andréas Messy Nsana avec une moyenne de 9,13 au CEPE, au BEPC à Horeb Ardent Dembi Don avec une moyenne de 18,58, au BET à Hidrice Massouma Miwidi du CET de Mouyondzi avec une moyenne de 16,08. Au Baccalauréat, le trophée a été décerné à Nestor Gédéon Madzoupa Mouaya du lycée interdépartemental de Madingou avec une moyenne de 16,97 et au Bac technique à Rosi-Fabien Mfira avec une moyenne de 15, 35.
Les trophées du mérite scolaire des écoles spéciales ont été décernés à Silas Le Saint Douniam D’Etat de l’école militaire préparatoire général Leclerc avec une moyenne de 17,27; Aïchatou Diop Mane, des écoles conventionnées catholiques avec une moyenne de 17,96; Andréa Monica Séphora Babéla de l’Institut des jeunes sourds, avec une moyenne de 13,19; Diphet Petrucy Darriel Mbanza de l’Institut national des aveugles du Congo avec une moyenne de 15,35; Nispha Idile Kala Mouele du lycée d’excellence de Mbounda avec une moyenne de 18,23; Gilles Ngakeni du lycée scientifique de Massengo avec une moyenne de 16,10 et Eunice Tchilouemba du lycée d’excellence d’Oyo pour une moyenne de 18,45.
Concernant les médailles du mérite solaire par département, c’est Nestor Gédéon Madzoupa Mouaya du département de la Bouenza qui l’a décroché avec une forte moyenne de 16,97.
Le ministre Anatole Collinet Makosso a remis des ordinateurs aux sept premiers qui ont obtenu des fortes moyennes.
Esther Ahissou Gayama, a évoqué les difficultés que sa fondation a rencontrées lors de l’organisation de la 13e édition: la réduction de la marge de manœuvre des ministères en charge de l’éducation et de la jeunesse, le désistement des sponsors et des différents partenaires. Cette situation, a-t-elle indiqué, a été de nature à compromettre la tenue de cette édition. Cependant, la décision de la maintenir pour des raisons multiples: mettre en œuvre les jeunes congolais qui peuvent représenter des modèles aux autres enfants, éviter une frustration des enfants primés cette année, offrir une image positive du système éducatif, participer à la confortation de l’image du Congo. «Les lauréats de cette 13e édition ne sont pas le fruit d’une génération spontanée dont le succès serait dû à je ne sais quel hasard ou quel favoritisme. ‘S’élever par le mérite’ devise de la JED signifie bel et bien concourir à la réussite par le biais d’un concours de toutes les volontés…», a-t-elle déclaré.
Le ministre Anatole Collinet Makosso a rappelé que la collaboration établie entre le ministère de l’Enseignement primaire avec la fondation JED, déjà vieille de plus d’une décennie, est désormais gravée dans le marbre comme le symbole partagé d’une vision conjointe qui accorde une place de choix à la formation d’une élite digne et responsable ayant de fortes capacités d’innovation et de créativité nécessaires à la promotion d’un développement durable au plan national. Le ministre de l’Enseignement primaire a également félicité les lauréats, les apprenants, mais aussi l’ensemble du personnel de la fondation JED qui fait un travail remarquable depuis de nombreuses années. «Notre challenge est et restera donc à jamais notre volonté à former nos jeunes, à les éduquer, à les élever par l’effort, à donner une vraie chance de réussite sociale et professionnelle à chacun d’entre eux afin de garantir les meilleures opportunités de développement pour l’ensemble de notre pays», a-t-il dit.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 novembre 2020 2 h 08 min

Editorial

TROUBLE

Nous vivons une époque de grands retournements, où les notions et les concepts ne disent plus la même chose à tous. Telle est considérée valeur revendiquée, qui est une attitude décriée par d’autres. La vie, la mort, surtout en cette approche de la Toussaint que beaucoup assimilent à une fête célébrant la mort, n’aident pas à unifier les principes.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 522)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 241)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (13 058)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 63
  • 43 215
  • 5 646
  • 1 258
  • 4
  • 12
  • 1
  • 31 octobre 2020
dolor id Curabitur Nullam ultricies ut luctus