Sélectionner une page

MADINGOU (DEPARTEMENT DE LA BOUENZA) : L’ONG «Mwana Nsi» au chevet des victimes des pluies diluviennes

MADINGOU (DEPARTEMENT DE LA BOUENZA) : L’ONG «Mwana Nsi» au chevet  des victimes des pluies diluviennes

Les pluies diluviennes qui se sont abattues en fin avril 2021 à Madingou, dans le département de la Bouenza, avaient occasionné plusieurs dégâts: près d’une dizaine de blessés, des toitures d’habitations emportées, des maisons effondrées, etc. Ce qui avait poussé les autorités de cette localité, notamment la mairesse, Simone Bakoumina, de lancer un SOS pour voler au secours des populations sinistrées. Ce cri du cœur a été entendu par l’ONG «Mwana Nsi», aux destinées de laquelle preside Fortuné Pouela, un Congolais basé à Dublin, en Irlande.

Par le truchement de son coordonnateur, M. Théophile Nguembo, cette ONG a, en effet, offert un don à une centaine de sinistrés de cette localité. La cérémonie s’est déroulée en mai dernier.
Ce don était composé de plusieurs dizaines de sacs de riz, de cartons de boîtes de conserve, d’un demi fut d’huile d’arachide, de cartons de savon et bien d’autres produits de première nécessité. Il a été réceptionné par Mme Simone Bakoumina, dont le visage rayonnait de joie.
Le coordonnateur de «Mwana Nsi» a révélé le message émouvant et compatissant de M. Fortuné Pouela dans lequel il dit comprendre la détresse des populations victimes des pluies diluviennes d’avril dernier qui impactent leur activités économiques et sociales. Il les a priées de ne pas tenir compte du caractère modeste du don, mais de sa valeur hautement symbolique, d’autant plus que «Mwana Nsi» a été quasiment la seule ONG à leur voler au secours, sans avoir bénéficié de quelque apport que ce soit. “Le president Fortuné Pouela fera davantage pour ses compatriotes, dès que possible”, a-t-il promis.
Mme Simone Bakoumina a réceptionné le don, avant de le transmettre aux gestionnaires des affaires sociales et de l’action humanitaire pour le dispatching aux intéressés.
Au nom des populations de Madingou, en général, et des personnes sinistrées, en particulier, elle a remercié, du fond du coeur, M. Fortuné Pouela et son ONG pour cet acte de générosité. “Ce geste est certes modeste, mais révélateur d’humanité, d’amour réel, de patriotisme manifeste et surtout, de promptitude exemplaire. Car près d’un mois après ce sinistre, pourtant de notoriété publique, et et le cri d’alarme des pouvoirs publics qui a suivi, «Mwana Nsi» est la seule ONG à avoir répondu favorablement”, a-t-elle affirmé. Avant d’inviter les bénéficiaires du don à faire preuve de gratitude vis-à-vis de toute personne physique ou morale qui leur portent assistance dans les moments de détresse, à l’instar de l’ONG de M. Fortuné Pouela.
Pour la petite histoire, l’ONG Mwana Nsi a été portée sur les fonts baptismaux en 2018. Elle a pour champ d’action le social et la culture.
En vue de revitaliser et revaloriser la culture de Madingou, en décembre 2019, en collaboration avec la Mairie de cette localité, elle avait organisé un impressionnant festival regroupant les groupes folkloriques de toutes les sensibilités ethniques.

Sévérine EGNIMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 20 h 36 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 2 204
  • 1 991
  • 350 762
  • 28 juillet 2021