Sélectionner une page

LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Les opérateurs pétroliers s’impliquent davantage dans la lutte contre le COVID-19

LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Les opérateurs pétroliers s’impliquent davantage dans la lutte contre le COVID-19

Dans sa lutte contre la pandémie du coronavirus et l’aide aux malades, l’Association des Opérateurs Pétroliers du Congo (AOPC), composée des sociétés Chevron, Eni, Perenco et Total, a décliné son volet solidarité en deux actions complémentaires: d’une part, la réponse d’urgence avec l’apport en kits et équipements de protection, et, d’autre part, des actions durables d’amélioration des structures de santé. Ainsi, l’AOPC a traduit en actes ces deux volets de son engagement contre le covid-19 à travers des actions de réaménagement et équipement du Centre de santé Madeleine Mouissou de Mpaka et de l’hôpital Adolphe Sicé.

On se souvient que le 9 avril 2020, l’Association des opérateurs pétroliers du Congo (AOPC) avait manifesté son élan de solidarité contre le Covid-19 au moyen de dons en équipements de protection médicale et autres consommables de santé à la direction départementale de la santé de Pointe-Noire. Ainsi 40.000 litres de carburants avaient été remis pour faciliter les déplacements du personnel de santé intervenant dans le cadre du plan national de lutte contre le Covid-19, et huit tonnes d’équipements au profit des centres de santé référencés à Pointe-Noire.
Le 8 juin 2020, les opérateurs pétroliers sont passés à la phase lourde de leur action. A Mpaka, ils ont élargi leur action avec la remise à la Ministre de la Santé, en présence du Ministre des Hydrocarbures, de la structure réhabilitée de l’hôpital Madeleine Mouissou. Après environ un mois de travaux, l’ouvrage a abouti à un beau résultat avec une structure remise à neuf. Le centre de santé Madeleine Mouissou peut désormais accueillir dans de bonnes conditions les malades du Covid-19, y compris les femmes enceintes.
Les travaux ont consisté en la remise en état de fonctionnement du forage d’eau et de l’incinérateur, le reconditionnement des deux groupes électrogènes avec agrandissement du local technique pour une meilleure aération. Et aussi, l’aménagement des espaces d’accueil avec une capacité de 46 lits, la réfection du circuit d’oxygène, avec extension d’arrivée pour huit lits supplémentaires sur une capacité initiale de quatre lits, et, enfin, la climatisation et la mise en place d’un système audiovisuel dans toutes les salles.
A l’hôpital Adolphe Sicé, les travaux ont porté sur la remise en état de la centrale à oxygène, la révision complète du système de climatisation et la fourniture de nombreux appareillages. En plus, pour renforcer la capacité d’accueil des malades atteints du Covid-19, un ajout de 10 chambres modernes a été réalisé.
Toutes ces donations ont été remises par l’ensemble des Directeurs Généraux des sociétés pétrolières membres de l’AOPC à Mme Jacqueline Lydia Mikolo, Ministre de la santé, de la population, de la promotion de la Femme au Développement, en présence de Jean-Marc Thystère Tchicaya, Ministre des hydrocarbures. À cette occasion, la Ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, a dit la gratitude du Gouvernement à l’endroit de l’AOPC. Elle a indiqué que les deux structures hospitalières sont à la disposition de la population pour la prise en charge des malades du Covid-19.
Au nom de l’Association des Opérateurs pétroliers du Congo, Martin Deffontaines, son président et Directeur général de Total E&P Congo, a fait part de la volonté de l’Association à manifester son sens de responsabilité sociétale et de soutien au Gouvernement dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Mettant à profit cette occasion, il a aussi insisté, comme l’a édicté le Gouvernement et l’Organisation Mondiale de la Santé, sur le respect strict des mesures barrières contre la propagation du Covid-19, notamment le lavage fréquent des mains à l’eau et au savon ou avec du gel hydro alcoolique, le maintien de la distanciation physique entre interlocuteurs et le port obligatoire du masque.
«Nous avons tous compris que la meilleure façon de lutter contre la pandémie est de travailler davantage sur la sensibilisation. Ici cela se manifeste par la bonne coopération entre nos entreprises respectives et les structures de l’État, notamment avec le ministre de la Santé, à travers la direction départementale de la Santé. Cette relation forte a contribué à la continuité des opérations pétrolières, indispensables pour l’économie Congolaise, avec l’application effective des mesures de quarantaine, avant les montées sur les sites comme lors des descentes, suivant les circonstances», a-t-il affirmé
À noter que le 9 juillet 2020, quatre respirateurs ont été remis à la directrice départementale de la santé et deux autres en cours de livraison sont attendus pour une prochaine dotation à la directrice départementale de la santé afin de compléter l’infrastructure de prise en charge.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 9 h 24 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 216)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 303)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 699)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 646
  • 1 706
  • 75 384
  • 16 janvier 2021
et, felis sit eget dapibus elit.