Sélectionner une page

LIVRES : Ferréol Gassackys signe un roman et un recueil de poésie

LIVRES : Ferréol Gassackys signe un roman et un recueil de poésie

La présentation et la dédicace de ces deux ouvrages a eu lieu vendredi 11 décembre dernier à la librairie Le Manguier des Dépêches de Brazzaville. Devant une kyrielle d’hommes de lettres et d’amoureux de la littérature. «La foi de Ferréol» est un recueil de poèmes de 66 pages paru aux éditions Renaissance africaine, en France, en 2020; et «Frikia, pèlerin des âges» est un roman de 140 pages publié aux éditions L’Harmattan Congo, en juin 2020.
«La foi de Ferréol» exprime la parole du poète, semée comme des grains du futur. De l’avis d’un critique, il s’agit ici de l’expression la plus sincère d’amour et de l’espoir face aux incertitudes de l’existence. A travers cet imaginaire poétique, le romancier-poète Ferréol Constant Patrick Gassackys, dit Ferréol Gassackys, s’emploie à rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont pu imprimer leur marque dans l’histoire de l’humanité, à exhaler l’amour, pour s’affranchir de la haine qui habite le monde. «Parole du soleil, la poésie de cet auteur est chant d’humanisme», a-t-il fait savoir.
«Frikia, pèlerin des âges», pour sa part, est un roman. Le principal personnage du livre, Frikia, né en Egypte antique, se découvre à trente ans, pourvu d’immortalité. D’où la question: qu’en faire? Convaincu que tout a une explication, il décide de poursuivre une quête de vérité à travers les âges, en allant à la rencontre des êtres et des civilisations afin de mieux comprendre sa nouvelle condition et s’y adapter. Mais que ne trouve-t-il pas sur cette voie de découvertes insolites où il contemple des édifices imposants et superbes et côtoie aussi bien, en tentant de créer une passerelle entre eux, Cléopâtre, La Kahena, Chaka Zulu, Isaac Newton que Louis IX, Mozart, Mandela, etc. pour se faire une idée personnelle et mieux appréhender l’histoire de l’humanité !
Mécène dans le domaine de la musique, député à l’Assemblée nationale, Ferréol Gassackys est diplômé d’études spécialisées en relations internationales.
Avant ses deux derniers ouvrages, l’écrivain a eu à son actif un roman: «Les hasards du destin».

Marcellin MOUZITA M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 21 h 52 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 943)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 988)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 030)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 5
  • 4 424
  • 2 853
  • 80 594
  • 16 janvier 2021
velit, leo. sed quis consequat. non ut at mattis ipsum nunc