Sélectionner une page

LIVRE : Dieudonné Antoine-Ganga, apôtre de la paix dans le Pool et au Congo

LIVRE : Dieudonné Antoine-Ganga, apôtre  de la paix dans le Pool et au Congo

La paix dans le département du Pool dont il est originaire et au Congo est le violon d’Ingres de Dieudonné Antoine-Ganga, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien ambassadeur. Il vient de publier, aux Editions LMI (Pointe-Noire), un livre de 309 pages au titre explicite: «Mon combat pour la paix dans le Pool et au Congo». Le nouvel ouvrage a été présenté au public le samedi 23 janvier 2021, à la Préfecture de Brazzaville. Vendu à 15.000 F. CFA, le livre de Dieudonné Antoine-Ganga est une compilation de ses articles et interviews sur la paix au Pool et au Congo.

Il est subdivisé en quatre parties: ‘’Articles sur la paix et l’unité’’ (publiés dans les journaux La Semaine Africaine et l’Horizon Africain); ‘’Discours et interviews’’; ‘’Oraisons funèbres’’; et ‘’Les lettres de Yakamambu’’, une chronique publiée par le journal «L’Horizon Africain», véritable regard sur la société congolaise, pour en dénoncer les travers et les antivaleurs.
Pour le préfacier Mingwa Biango, ‘’Mon combat pour la paix’’ est une «invitation à la tolérance et au dépassement de soi, une arme contre l’obscurantisme, et le fanatisme et, surtout, un appel au dialogue entre frères ennemis congolais et à la réconciliation nationale».
«Si certains prix Nobel de la paix n’ont pas fait l’unanimité, Dieudonné Antoine-Ganga, en tant qu’apôtre de la paix, rencontrera des voix discordantes qui lui opposeront la naïveté et la religiosité de son discours sur la paix, dans un pays, le Congo-Brazzaville, où le vocable de la paix est synonyme de ruse, d’hypocrisie, d’opportunisme, de couardise et même d’hostilité…car il se traduit dans la réalité du citoyen congolais à la paix des cimetières…», soutient-il.
«Le Congo est une chaîne, avec des maillons dont le Pool qui est en panne, qui souffre pendant plus de 20 ans d’une crise. Il n’y a pas de paix, où les gens errent, où les gens sont en train de devenir des réfugiés dans leur propre région. Le Pool étant malade, n’ayant pas la paix, ça se répercute sur les autres départements», affirme Dieudonné Antoine-Ganga, à propos du titre de son livre dont le message phare est: «Que nous nous retrouvions tous, du Nord au Sud, des anciens hommes politiques (…)Il y a eu beaucoup d’événements ici, il faut que nous nous retrouvions nous tous pour pouvoir parler de tout cela, afin d’expulser notre gangrène sur ce pus, parce que ça fait quand même depuis 50 ans (1959-60) que nos Présidents de la République parlent de la paix. Et s’ils en parlent tout le temps, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas. C’est un discours récurrent, il faut qu’on fasse quelque chose, nous les générations futures.»
Pour que le Pool retrouve la paix véritable, Dieudonné Antoine-Ganga fait aussi des propositions: «Que le Gouvernement déclare le Pool zone sinistrée; qu’on déclare un Plan Marshall pour de département; que les préfets, sous-préfets, députés, sénateurs, etc. fassent un recensement exhaustif de tout ce qui a été détruit dans le Pool: écoles, dispensaires, et, enfin, que nous nous retrouvions, comme je l’ai dit tout à l’heure.»
Né le 26 novembre 1945, à Brazzaville, Dieudonné Aantoine-Ganga est Docteur en sciences politiques de l’université Panthéon-Sorbonne Paris I. Il a été, successivement, Ministre des Affaires étrangères, et ambassadeur auprès de l’OUA, à Addis-Abeba (Éthiopie), à Djibouti, au Kenya, en Tanzanie, au Yémen, aux États-Unis et au Canada.
L’auteur a publié plusieurs ouvrages: «Si Bacongo m’était conté», Paris, L’Harmattan, 2012; «Grand-père, parle-nous du peuple koongo», Paris, L’Harmattan, 2012; «La nudité du pèlerin», Paris, L’Harmattan, 2012; «N’Tinu, la retraitée maltraitée de Mfoa», Paris, L’Harmattan, 2014; «Les leçons du trottoir», Paris, L’Harmattan, 2015; «La paix au Congo-Brazzaville, diagnostics et remèdes», Paris, L’Harmattan, 2017.
«La dernière leçon de grammaire» est le titre de son livre en chantier.

Véran Carrhol YANGA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

24 février 2021 20 h 53 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 842)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 145)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 656)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 205
  • 2 584
  • 68 913
  • 4 février 2021
consectetur Phasellus at efficitur. ut id dolor. id felis Donec