Sélectionner une page

LIGUE EUROPENNE DES CHAMPIONS : Les malheurs des favoris

LIGUE EUROPENNE DES CHAMPIONS : Les malheurs des favoris

Le football, décidément, est un jeu imprévisible. Les résultats des demi-finales aller de la Ligue européenne des champions, à contre-courant de la logique, en sont une preuve.
Ces matches aller ont enregistré deux grandes déceptions : le Real Madrid d’Espagne et le PSG de France, qui recevaient respectivement Chelsea FC mardi 27 avril, et Manchester City mercredi 28 avril 2021.
Le petit tremblement de terre est venu du Parc-des-Princes où le Paris Saint-Germain, donné vainqueur par les pronostiqueurs, a perdu (1-2) après pourtant une super-première période de jeu au cours de laquelle il a mené logiquement au score (1-0). Sa deuxième mi-temps a été catastrophique et, donc, il risque de se faire débarquer par Manchester City. Comment en effet expliquer deux mi-temps si dissemblables de la part d’une équipe aussi expérimentée? Analystes et observateurs se posent cette question. Ce PSG-là, décidément, est une équipe maudite, se désolent les commentateurs français.
Quant au Real Madrid, équipe taillée pour gagner, il est devenu tout aussi imprévisible. Personne ne s’attendait à ce qu’il soit contraint, dans son antre, au match nul (1-1) par Chelsea FC. Il n’a dû son salut qu’à son avant-centre français Karim Benzema, auteur d’un splendide but d’égalisation. Il n’empêche. Le Real Madrid a déçu, ni plus ni moins.
C’est seulement en début de semaine prochaine que les demi-finales en cours rendront définitivement leur verdict. Que nous réservent les matches retour? De quoi seront capables le Real Madrid et le PSG? Au vu de ce qu’on a vécu mardi et mercredi dernier, il y a de quoi voir vaciller les certitudes.

Jean ZENGABIO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 44 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 195)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 727)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 21
  • 5 306
  • 13 289
  • 426 007
  • 16 mai 2021