Sélectionner une page

L’EGLISE EVANGELIQUE DU CONGO A SON NOUVEAU PRESIDENT : Juste Gonard Alain Bakoua succède à Edouard Moukala

L’EGLISE EVANGELIQUE DU CONGO A SON NOUVEAU PRESIDENT : Juste Gonard Alain Bakoua succède à Edouard Moukala

Convoquée par le révérend Gyuy Loko Elenga, vice-président de l’Eglise évangélique du Congo (EEC), la 25e session ordinaire du synode s’est tenue du 11 au 15 novembre 2020 sur le parvis de l’église évangélique de Makélékélé, à Matour, dans le premier arrondissement de Brazzaville, sous le thème: «Tous, avec intégrité, travaillons pour le relèvement de l’Eglise», tiré de Marc 2: 1-12. Ont pris part à cette assemblée plénière, les membres des bureaux et des conseils synodaux, les délégués des institutions de formation, les délégués des départements synodaux. Le révérend Juste Gonard Alain Bakoua a été élu président de l’Eglise évangélique du Congo, il succède au pasteur Edouard Moukala qui l’a dirigée, de 2016 à 2020. Le président élu a exhorté les fidèles à la réconciliation et à l’unité.

La clôture de cette session ordinaire du synode a été marquée par un culte organisé dans la cour de la paroisse de Makélékélé, en présence de la ministre de l’Economie forestière, du représentant du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, et du commissaire de police du Djoué.
L’officiant a été le révérend Médard Mvoutou, le prédicateur, le col. Urbain Théophile Loubaki, de l’Armée du salut. Les Groupes de louange ont été la chorale voix du salut de Makélékélé, et le Kilombo Vividila de Tié–Tié, Pointe-Noire. Malgré la pluie battante, ces groupes ont égaillé l’assistance.
De la lecture du communiqué final.

Pendant la remise des insignes de l’autorité ecclésiale

Le plan quadriennal 2021–2024 a été adopté après amendements. Le synode a procédé au renouvèlement des instances dirigeantes de l’Eglise.
Le bureau synodal composé de cinq membres, présidé désormais par le révérend Juste Gonard Alain Bakoua. Le synode a pris les décisions suivantes: adresse d’une lettre de félicitations au conseil synodal sortant pour avoir fait preuve de responsabilité en convoquant le synode; le règlement définitif des problèmes liés au patrimoine foncier de l’EEC; l’ouverture aux autres Eglises protestantes pour une gestion efficiente s’exprimant à travers un conseil d’administration et une participation égale avec ces Eglises en matière de formation universitaire à l’Université protestante de Brazzaville; la suspension provisoirement des recrutements au sein de l’Eglise jusqu’à l’assainissement des finances, exceptées les deux situations en attente de régularisation au secrétariat général de l’administration financière; la formation des responsables à tous les niveaux sur la gestion axée sur les résultats (la GAR); la prise des stratégies d’apurement de la dette à l’égard de la CNSS à compter du 1er Janvier 2021; la réaffirmation à la commission de révision d’exercer librement son contrôle dans toutes les structures de l’Eglise; la condamnation, la réprimande de tout acte d’incivisme posé à l’encontre de l’Eglise (fermeture arbitraire des lieux de cultes, comportement déviant sur les réseaux sociaux …)
La suspension du pasteur Edouard Moukala, ancien président de l’EEC de ses fonctions ecclésiales avec perte des actes pastoraux.
«Afin de clarifier les allégations de malversation retenues contre lui et le SGAF en leur qualité respectives d’ordonnateur et comptable, un audit externe travaillera sur les conclusions du rapport des reviseurs et les délibérations du Conseil synodal du 8 novembre 2020 aux fins de permettre au conseil entrant de se prononcer sur les sanctions à prendre à l’endroit du SGAF, du DEP et du pasteur Edouard Moukala» Un message a été adressé au Président de la République rédigé par un comité mis en place séance tenante, en vue de le remercier et de porter à sa connaissance la période de déroulement des travaux de la 25e session ordinaire. Il a été adopté après amendements.
L’installation du nouveau président de l’Eglise évangélique a été faite par un collège de trois pasteurs qui lui a donné des conseils quant à la marche à suivre «Nous vous installons dans vos fonctions de président de l’Eglise évangélique du Congo. Il faut avoir la crainte de Dieu dans la gestion et la responsabilité.» Comme symbole, il lui a été remis une bible et un maillet.
Le nouveau président de l’EEC qui a pris le ferme engagement de respecter à la lettre ces conseils, a promis de servir loyalement l’Eglise selon ses lois. Le président de l’EEC a insisté sur la réconciliation et l’unité. «J’aurais beaucoup à dire mais compte tenu du temps, je le ferai pendant mes descentes dans les différents consistoires. Cette pluie battante est une bénédiction. Je vous exhorte à la réconciliation et à l’unité».
Rappelons que le révérend Juste Gonard Alain Bakoua est le 7e président de l’EEC depuis son autonomie en 1961. Il est né le 11 novembre 1964 à Brazzaville. Il est marié, père de cinq enfants.

Pascal Azad DOKO

Composition du Bureau synodal

Président: Révérend Juste Gonard Alain Bakoua
Vice-Président: Révérend Guy Loko Elenga
Secrétaire du synode: Bienvenu Christophe Babela
Secrétaire–adjoint: Jean Jacques Kamba
Membres: Camille Bvouka et Révérende Adolphine Madama Koyo.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

1 décembre 2020 0 h 20 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 206)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 522)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 027)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 20
  • 1 603
  • 54 217
  • 28 novembre 2020
massa venenatis, Praesent eget ante. Lorem in lectus