Sélectionner une page

LE 4000e NUMERO DE LA SEMAINE AFRICAINE : Deux plumes immortelles des pages sportives

LE 4000e NUMERO DE LA SEMAINE AFRICAINE : Deux plumes immortelles des pages sportives

Soixante-huitième anniversaire le 4 septembre dernier, 4000e numéro ce vendredi 11 septembre 2020. Décidemment ‘’La Semaine Africaine’’ continue d’écrire les pages de son histoire. La rubrique ‘’Sports’’ qui occupe une place importante dans ses colonnes, a été pendant longtemps le levier de ses ventes. A côté de tant de plumes, il y en a deux qu’on n’oubliera pas. Leurs noms? Sylvain Bemba et, surtout, Fulbert Kimina-Makumbu.
Les lecteurs du journal naissant, Africains ou Européens, qu’ils habitent Fort-Lamy, Libreville, Bangui, Brazzaville, Pointe-Noire, et partout en AEF, aimaient retrouver chaque semaine la chronique du ‘’24e Homme’’ et celle de ‘’Congo Keer’’, deux pseudonymes derrière lesquels se cachait un seul homme: Sylvain Bemba. Lorsque le père Jean Le Gall l’a découvert en 1952, il avait à peine 18 ans et se consacrait aussi à la tâche de chroniqueur sportif de l’Agence France Presse (AFP).
Le flair du fondateur de La Semaine de l’AEF – tel était alors le nom de votre journal – fut couronné de succès. Sylvain Bemba intrigua des milliers de sportifs et de fanatiques du ballon rond. Personne ne resta indifférent devant sa description d’un match ou d’un événement, devant le style imagé dont il avait le secret. Et beaucoup de joueurs lui doivent leurs noms de guerre. Son talent sera récompensé en 1957 par un prix littéraire attribué par la Fédération française de football (FFF) pour son article ‘’Un match de coupe tragique’’.
Sylvain Bemba resta la tête d’affiche de la rubrique Sports jusqu’en 1960. A cette date, appelé à diriger une publication du Gouvernement, il ouvrit alors la voie à Fulbert Kimina-Makumbu. Ce dernier assura la responsabilité de la rubrique jusqu’à sa retraite, en 2005. Une longévité qui ne dit rien de la ténacité et de l’opiniatreté d’un homme qui a écumé les stades et les manifestations sportives de tous genres, par temps pluvieux ou ensoleillé!
Quarante-six ans durant, les lecteurs se sont délectés des articles aux titres envoûtants de Fulbert Kimina-Makumbu. Il en signa des milliers. En tout cas, il en avait tellement produit que cela l’obligea lui aussi à user de noms d’emprunt, pour tordre le cou à la monotonie. Des pseudonymes plus intrigants les uns que les autres: Pilote, J.J Penalty, Carioca, El Bravo, Kiviangu-Viangu, Nkokotuvi, Baminabio-Biléko, Mundéda-Vuata, N’Landa Mambu, etc. Record de longévité, donc, record de sobriquets aussi!
Fulbert Kimina-Makumbu, comme son prédécesseur, a révolutionné la chronique sportive de La Semaine Africaine. Il devint le compagnon des dirigeants des clubs et des joueurs qui le respectaient pour son objectivité et son impartialité. Son travail titanesque lui valut en 2000 l’’’Oscar du meilleur jornaliste sportif du siècle’’, attribué par le Comité national olympique et sportif congolais (CNOSC).
Pour leur professionnalisme, leur talent et leur labeur, Sylvain Bemba et Fulbert Kimina-Makumbu ont gagné l’éternité. Ils ont quitté ce monde respectivement le 8 juillet 1995 et le 9 janvier 2012. Bravo confrères. Chapeau bas!

Jean ZENGABIO

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

25 septembre 2020, 05: 16

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 053)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 845)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 919)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 48
  • 22 106
  • 1 798
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
Sed felis risus Phasellus venenatis consequat. vel, sem, quis