Sélectionner une page

La dimension sociale du projet de société du Président Denis Sassou-Nguesso «Ensemble, poursuivons la marche»

La dimension sociale du projet de société du Président Denis Sassou-Nguesso  «Ensemble, poursuivons la marche»

Le social se définit comme relatif à un groupe d’individus (êtres humains) considérés comme un tout (société) et aux rapports de ces individus entre eux. Et selon le dictionnaire des sciences humaines: «La politique sociale est l’ensemble des interventions publiques visant à améliorer les conditions de vie des populations et plus spécialement des personnes vulnérables. C’est donc un moyen pour conquérir le bien-être et une exigence, si un pays veut prétendre à son développement. Par exemple, les interventions publiques visant à favoriser l’accès de tous à l’éducation, à la santé, à l’emploi, au nom de la justice sociale.

C’est aussi une question de solidarité entre l’ensemble des communautés vivant sur un même espace, partageant un même destin. C’est en même temps, une politique de répartition équitable des biens en faveur de certains groupes sociaux. Les politiques sociales sont un instrument de développement. Lequel ne peut intervenir dans un pays que si toutes les couches de la société accèdent «au minimum vital de nourriture, de l’eau potable, du respect de la dignité humaine, de la sécurité individuelle et collective.» (dictionnaire des sciences humaines, p. 269. C’est dans ce sens que (Haubert et Rey, 2000: p 249) soutiennent que «l’Etat doit respecter un certain nombre de préalables à la base de toute avancée vers le développement, parmi lesquels, la satisfaction par l’Etat des droits sociaux les plus fondamentaux, à savoir: droit à la sécurité, droit à la nourriture, droit au travail, droit au logement, droit à la santé, droit à l’éducation.»
Aussi doit-on créer les jalons pour la construction de ce bien-être et de ce développement, accessibles et réalisables pour les nations qui le souhaitent, à condition de prendre en compte les facteurs importants qui le sous-tendent, particulièrement ceux liés à: l’éducation; la santé; l’assistance publique; la sécurité sociale ; les pensions de vieillesse.
Le Candidat Sassou-NGuesso, tout au long de sa gestion passée, grâce à sa clairvoyance et sa détermination, a réservé une part centrale au respect de ces préalables et ses réalisations par rapport à l’amélioration de l’accès de tous aux services sociaux de base en témoignent.
Dès lors, la stratégie sociale mise en place par le Président-candidat vise la réduction de la vulnérabilité économique et sociale, le développement inclusif des populations et la consolidation de la cohésion sociale. Jusqu’à ce jour, le Candidat a pu bien mener à bien sa politique sociale, malgré la crise économique, financière et sanitaire due à la COVID-19. Plusieurs exemples de réalisations illustrent les différentes interventions positives du Candidat en faveur des populations.
On peut citer, à titre d’exemple: le cas de l’électricité, pilier de la modernisation avec: l’implantation du barrage hydro-électrique d’Imboulou, la réhabilitation et la construction des lignes très haute tension, l’édification du barrage électrique de Liouesso, la mise en service de la ligne électrique Ollombo-Abala, Djambala-Lékana, etc.
Dans le domaine de lutte contre la précarité, on peut citer: les projets Lisungi et Téléma.
L’accès à l’eau, projet «Eau Pour Tous» et d’innombrables systèmes d’adduction d’eau potable.
Santé: formation de 2000 médecins, la gratuité des soins, pour ne citer que celles-là.
Aujourd’hui, le Candidat Sassou-Nguesso a tout un programme pour sa politique sociale où le développement est pris aussi bien sous l’angle humain, qu’économique avec comme objectif la réduction de la pauvreté. En effet, un peuple qui est satisfait de ses besoins matériels, sanitaires, en matière d’éducation, est apte à participer aux efforts qui conduisent au développement. Car selon le dictionnaire des sciences humaines (p 269): «Les pays qui ont investi dans les ressources humaines ont été en mesure de produire de la croissance, dont le réinvestissement économique et social des résultats, favorise de nouveaux élans».
C’est dans ce sens que dans son nouveau projet de société, le Candidat Sassou-Nguesso réserve le volet 4 au progrès social pour tous dans la solidarité et fait ainsi de la lutte contre la pauvreté le cœur de sa politique de développement.
Sa vision est que «Chaque Congolaise et Congolais, là où il se trouve, soit pris en charge par l’Etat ou la collectivité nationale, dans sa vie de tous les jours ou à des moments difficiles de sa vie (maladie, insuffisance de revenus, chômage etc.).
Le Candidat promet qu’au cours de son prochain mandat, l’accent sera mis sur: l’offre de l’électricité et de l’eau potable, à la portée de tous les ménages; l’accès de tous aux soins de santé; l’extension de la couverture sociale à toutes les catégories de la population ; l’assainissement et la modernisation des villes ; la promotion de l’habitat social en zone urbaine ; l’amélioration des conditions de vie dans les zones rurales ; l’emploi et l’égalité des chances des jeunes.
Dans la pratique, cette vision se traduira par les actions suivantes:
Offrir l’électricité et l’eau potable à tous à moindre prix en menant les actions suivantes:
– Encourager les investissements visant à augmenter les capacités de production et de distribution de l’électricité et de l’eau ;
– Donner en concession les infrastructures publiques de production existantes en vue de leur extension et d’une meilleure gestion;
– Connecter toutes les agglomérations du pays au boulevard énergétique national ;
– Améliorer la couverture des zones rurales en électricité et en eau potable par la poursuite intensifiée des opérations «Electrification rurale» et «Eau pour tous» ;
– Assurer une meilleure gouvernance des services publics pour l’électricité et l’eau, afin de parvenir à la baisse des prix facturés aux ménages.
Offrir des soins de santé de qualité à tous par la mise en œuvre des actions suivantes:
– Développer des modes alternatifs et complémentaires de financement du système sanitaire ;
– Achever la construction et l’équipement des 12 hôpitaux généraux répartis sur l’ensemble du territoire national ;
– Rénover le CHU de Brazzaville, les hôpitaux généraux existants ainsi que les hôpitaux de référence de tous les districts et communes ;
– Poursuivre la formation des personnels de santé en plus grand nombre, pour une meilleure couverture de l’espace territorial ;
– Garantir l’accessibilité des soins à toutes les populations par le truchement de la couverture médicale universelle ;
– Créer des unités mobiles de santé qui procureront des soins de santé aux populations des zones dépourvues de toute structure sanitaire ;
– Encourager la médecine privée, tout en encadrant les tarifs pratiqués par elle ;
– Revaloriser tous les métiers de la santé.
Etendre la protection sociale à l’ensemble de la population par les actions ci-après:
– Mettre en place des financements appropriés de la sécurité sociale ;
– Rendre opérationnels tous les régimes de sécurité sociale ;
– Elargir le dispositif «Lisungi», afin que tous les ménages vulnérables puissent en bénéficier ;
– Développer d’autres mécanismes de soutien aux sans revenus.
Assainir et moderniser les lieux de vie des populations par la réalisation des actions suivantes:
– Rendre accessible, par la route ou par voie d’eau, tout village de plus de 100 habitants ;
– Doter progressivement l’ensemble des villes des infrastructures de qualité ;
– Restructurer tous les quartiers dits précaires des grandes villes;
– Rénover et étendre les réseaux de distribution d’eau potable ;
– Nettoyer en permanence les villes en y organisant le ramassage des ordures, le curage des caniveaux et des collecteurs, l’entretien des artères, des places et jardins publics ;
– Intensifier, au travers des services publics d’hygiène, la lutte anti vectorielle et la lutte contre les rongeurs ;
– Favoriser la construction des logements sociaux aussi bien par l’Etat et les collectivités locales que par les promoteurs privés ou en mode partenariat public-privé ;
– Poursuivre l’amélioration du système de transport public urbain à Brazzaville et Pointe-Noire et promouvoir ou encourager le développement du transport urbain dans d’autres localités ;
– Développer la couverture verte des villes, en exigeant de toutes les municipalités la mise en place d’un seuil minimum d’espaces verts.
Promouvoir l’habitat social en zone urbaine en menant les actions ci-après:
– Construire des logements sociaux de qualité ;
– Faciliter l’accès à la propriété ;
– Mettre en place un cadre fiscal attractif ;
– Solliciter des professionnels du bâtiment pour la construction des logements, à l’image des expériences réussies de Pointe-Noire dans le secteur privé (Tchikobo).
Améliorer les conditions de vie dans les zones rurales en menant les actions suivantes:
– Renforcer les capacités d’électrification et d’adduction d’eau potable en zone rurale ;
– Améliorer l’accès à l’éducation et aux soins de santé ;
– Mécaniser l’agriculture.
Procurer l’égalité des chances et l’emploi aux jeunes, en menant les actions ci-après:
– Mettre à contribution les autorités locales, à tous les niveaux de responsabilité, afin qu’elles veillent à ce que tout enfant en âge d’aller à l’école y aille, dans les meilleures conditions possibles ;
– Concevoir et mettre en place un système de surveillance et de lutte contre le décrochage scolaire ;
– Elargir, autant que faire se peut, la pratique des cantines scolaires ;
– Rehausser la qualité de l’enseignement dans les écoles publiques, tout en évitant d’avoir des classes aux effectifs pléthoriques ;
– Privilégier la formation professionnelle et l’apprentissage pour les jeunes n’ayant pas des aptitudes à poursuivre des longues études;
– Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en les aidant à créer leur propre entreprise ou à obtenir des emplois subventionnés dans des entreprises existantes ;
– Valoriser tous les métiers que pourraient exercer les jeunes, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, en organisant leur accès à la couverture sociale offerte par la caisse de pension des professionnels du secteur privé.
On peut conclure qu’avec le nouveau projet de société du Candidat-Président Denis Sassou-Nguesso, «Ensemble, poursuivons la marche», l’objectif du développement du Congo au plan social sera atteint.

Pauline ISSONGO
Porte-parole aux questions sociales et culturelles

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

3 août 2021 7 h 52 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 772
  • 2 639
  • 298 294
  • 1 août 2021