Sélectionner une page

JUSTICE : Condamnation de six trafiquants de produits fauniques par la Cour d’appel de Ouesso

JUSTICE : Condamnation de six  trafiquants de produits fauniques par la Cour d’appel de Ouesso

La Cour d’appel de Ouesso dans le département de la Sangha a rendu le 24 mars 2021 son verdict sur les affaires de six trafiquants de produits fauniques arrêtés le 27 février 2019, en flagrant délit de détention et circulation de dix morceaux d’ivoire pour les uns, d’un sac d’écailles de pangolin géant pour les autres et d’une peau de panthère pour un autre encore à Impfondo, dans le département de la Likouala.
Trois trafiquants inculpés dans l’affaire des pointes d’ivoire: Merlin Onguele Thibault, Mobula Genèse et Antounga Mani Pie ainsi qu’un autre, Djamal Adam, poursuivi pour détention et circulation d’une peau de panthère ont tous écopé de 18 mois d’emprisonnement ferme, assortis de 500.000 F.CFA d’amendes et 500.000 F.CFA de dommages et intérêts chacun.
Les sieurs Engoko Matoubou Don et Bolia Mbemba Bovic dont les culpabilités ont été établies dans l’affaire des écailles de pangolin géant, verseront à l’Etat congolais une amende de 500.000 F.CFA et 100.000 F.CFA des dommages et intérêts chacun. Ils ont été reconnus coupables de détention et circulation d’écailles de pangolin géant, une espèce animale intégralement protégée. La Cour d’appel de Ouesso par son verdict, confirme les peines qui ont été infligées à ces six trafiquants le 27 juillet 2019, par le Tribunal de Grande Instance d’Impfondo, nonobstant l’appel qu’ils avaient interjeté après leurs condamnations en première instance.
Ces personnes condamnées étaient membres d’un réseau de trafiquants de produits de faune constitué de deux Centrafricains, trois Congolais de la RDC et un Congolais de la République du Congo. Chacune d’elles avait un rôle bien défini: démarcheurs, vendeurs, transporteurs. Elles ont été interpellées par les agents de la direction départementale de l’Economie forestière et les éléments de la gendarmerie nationale avec le concours du Projet d’appui à l’application de la loi sur la faune sauvage (PALF). Leurs produits saisis provenaient de la RDC et des localités du département de la Likouala.
Le verdict de la Cour d’appel de Ouesso traduit une fois de plus la volonté du Congo qui s’est engagé à protéger ses ressources naturelles conformément aux lois et règlement en vigueur dans ce secteur. L’éléphant, la panthère et le pangolin géant sont des espèces animales intégralement protégées en République du Congo. L’article 27 de la loi congolaise portant protection de ces espèces animalières dispose: «l’importation; l’exportation; la détention et le transit sur le territoire national des espèces intégralement protégées; ainsi que de leur trophées sont strictement interdits; sauf dérogation spéciales de l’administration des eaux et forêts pour les besoins de la recherche scientifique».

V.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 17 h 29 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 734)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 499)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 829)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 19
  • 9 906
  • 15 694
  • 391 012
  • 21 avril 2021