Sélectionner une page

Jubilé : Sœur Hortense Thècle Ntsimba, déjà 25 ans de vie religieuse

Jubilé : Sœur Hortense Thècle Ntsimba, déjà 25 ans de vie religieuse

Le 25 mars 2021, Sœur Hortense Thècle Ntsimba, Sœur servante de Cana, a fêté les 25 ans de sa vie religieuse. C’est le 25 mars 1996 que Sœur Hortense devint religieuse. Une messe pour dire merci à Dieu a été célébrée à cette occasion dans la chapelle de la Vouela. En présence de Mgr Mathurin Ildevert Mouanga, des pères Jésuites, des religieuses Servantes de Cana et d’autres invités venus l’entourer de leur affection.

Emotion, reconnaissance, c’est ce qu’on pouvait lire sur le visage de Sœur Hortense, mais aussi de tous ceux qui étaient présents à la célébration eucharistique. C’était une fête de l’Annonciation du Seigneur aux couleurs assez particulières que les sœurs Servantes de Cana ont célébrée ce 25 mars 2021. Pour l’aînée de la congrégation des Sœurs servantes de Cana. C’est d’ailleurs en la fête de l’Annonciation, un lundi 25 mars 1996, que Sœur Hortense prononça ses premiers vœux dans l’institut des sœurs Servantes de Cana. Un jubilé que la congrégation n’a pas voulu laisser passer sous silence. Ce sont 25 ans de joie, de peine, d’affermissent qu’il fallait fêter pour Sœur Hortense et pour toutes les sœurs Servantes de Cana.
Dans son mot d’accueil, Sœur Ursule Tsimambakidi, supérieure de la congrégation, en reconstituant le parcours de ces 25 ans, a reconnu en Sœur Hortense une servante fidèle et active. Sa vie durant ces 25 années a été une vie totalement au service de Dieu et de ses frères et sœurs. Sa parole de vie «le Zèle de ta maison me dévore» a été et reste le leitmotiv qui permet toute cette vie active. Ce service a commencé d’abord dans la congrégation qu’elle a vu naître et évoluer. Elle a participé à l’émergence de plusieurs projets de la congrégation. Elle est actuellement secrétaire de l’Union diocésaine des consacrés de Brazzaville.
Un tel témoignage de vie ne laisse personne indifférente. Mgr Ildevert l’a d’ailleurs reconnu, lui qui a exhorté la jubilaire en des termes joyeux: «Réjouis-toi, Sœur Hortense et sois heureuse. Continue à dire oui au Seigneur, lui qui t’a choisie, qui a toujours voulu se servir de toi. Continue à lui rendre disponible ta vie».
Cet appel qui retentit aujourd’hui n’a jamais cessé de résonner avec force dans le cœur de la concernée. Rejoignant les mots du père fondateur, Mgr Ernest Kombo, d’heureuse mémoire: «Sois sans crainte, Hortense», avait-il dit ce jour-là. Elle s’en souvient, comme si le temps ne s’est jamais écoulé.
«Oui cette parole qui m’a affermi, je l’ai reçue comme une mission: être témoin pour celle qui me suivent. Voilà pourquoi les difficultés rencontrées me rendent aujourd’hui plus déterminante que jamais. Ce qui compte pour moi c’est l’aujourd’hui», a dit avec détermination la jubilaire.

Marie-Colette LABAKI
(Stagiaire)

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 32 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 189)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 720)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 15
  • 5 163
  • 13 289
  • 425 864
  • 16 mai 2021