Sélectionner une page

JOURNEE NATIONALE DU SPORT : Priorité à la santé

JOURNEE NATIONALE DU SPORT : Priorité à la santé

Pour la première fois depuis 2006, aucune cérémonie solennelle n’a eu lieu à l’occasion de la célébration, dimanche 26 juillet 2020, de la Journée nationale du sport. Excepté le message du ministre des Sports Hugues Ngouelondélé qui, entre les quatre murs de son bureau, a placé cette journée sous le signe de la santé en raison des circonstances actuelles liées à la terrible COVID-19, la célébration est passée inaperçue.
C’est le contraire qui aurait surpris, la propagation de la maladie à coronavirus allant crescendo dans le pays! La montée des chiffres exige le strict respect des gestes barrières, comme l’interdiction des attroupements de plus de cinquante personnes. Hugues Ngouelondélé l’a martelé.

La Journée nationale du sport a été instituée par décret en décembre 2005, l’objectif principal étant de vulgariser la pratique du sport par tous. Elle est célébrée chaque année le dernier dimanche du mois de juillet et donne traditionnellement lieu à une marche sportive à travers les principales artères des villes, à des démonstrations au moyen des plateaux d’animation des différents sports. Le ministre des Sports clôt habituellement le tout par une allocution. Mais cette année, la COVID-19 est venue tout bouleverser.
Conséquence : le mouvement sportif national s’est contenté du message du ministre Hugues Ngouelondélé. Dans son adresse, le ministre a insisté sur la santé, «notre bien le plus précieux», et souligné que chacun doit la préserver «afin que le sport, facteur de bien être, ne soit pas un facteur de propagation et de contamination de la COVID-19». Du coup, la Journée nationale du sport cette année a été célébrée sur le thème : «Mobilisons-nous pour un sport sans risque en cette période de pandémie de COVID-19». Les premiers à être interpellés par le ministre des Sports quant aux mesures édictées par le Gouvernement pour briser la chaîne de contamination sont les sportifs, adeptes de mobilités et rassembleurs des foules.
Le patron du sport a aussi rappelé que seuls les sports individuels sont autorisés à être pratiqués, mais dans l’application stricte des mesures de prévention contre la maladie à coronavirus. C’est pourquoi son département ministériel a proposé en période de confinement «de nombreuses séquences de sport à domicile sur la chaîne de télévision nationale».
Enfin, le ministre Hugues, s’appuyant sur des études scientifiques, a rappelé que la pratique régulière d’une activité sportive renforce l’organisme et réduit les risques de nombreuses maladies tout en améliorant le mental : «Bouger régulièrement réduit le risque de développer un diabète ou des maladies cardiovasculaires, prévient certains cancers, fortifie les os, renforce les muscles, augmente les capacités respiratoires et aide à éviter l’excès de poids»
Ainsi, chacun dans son coin a donc pu célébrer la Journée nationale du sport. Un événement noyé dans la COVID-19.

Guy-Saturnin
MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 4 h 06 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 11
  • 188
  • 2 207
  • 305 607
  • 1 août 2021