Sélectionner une page

INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE DE PARIS : Les lauréats congolais de la promotion 2020 ont reçu leurs diplômes

INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE DE PARIS : Les lauréats congolais de la promotion 2020 ont reçu leurs diplômes

Douze lauréats congolais de la promotion 2020 de l’Institut technique de Banque de Paris ont reçu, le mardi 15 décembre dernier à Brazzaville, leurs diplômes de fin de formation, après deux années d’études. Placée sous le haut-patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Clément Mouamba, la cérémonie s’est déroulée sous la houlette du ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Nicéphore Thomas Antoine Fylla Saint-Eudes.
L’Institut technique de Banque de Paris est l’un des prestigieux instituts au monde qui a formé plusieurs cadres dans le secteur bancaire en Afrique et notamment au Congo. La formation de la promotion 2020 a duré deux ans et les choses n’ont pas été du tout facile pour les étudiants congolais, venus de différentes Banques du pays.
Ce jour, a dit Mme Laetitia Tartour, représentante de l’Ecole supérieure de la Banque, directrice Afrique Subsaharienne, «la promotion 2020 est remarquable à divers titres: première promotion diplômée du nouveau parcours managérial bâti lancé en 2018; première promotion à avoir suivi une partie des cours en classe virtuelle; enfin, première promotion à avoir passé le Grand Oral à distance face à des jurys internationaux. Adaptable, agile, digitale, la promotion 2020 est, sans aucun doute, celle de la transformation et méritait donc d’être mise en avant.»
Prenant la parole, le ministre Nicéphore Thomas Antoine Fylla Saint-Eudes a congratulé les récipiendaires. «Ce jour est, pour les lauréats de l’Institut technique de Banque, un jour de gloire symbolique, en portant désormais le prestigieux titre de ‘’Diplômé de l’ITB’’ au sein de la cinquantième promotion, puisque voici 50 ans qu’existe ce diplôme qui est reconnu par l’ensemble de la profession. Je tiens à vous féliciter, plus spécialement et particulièrement car, vous avez su tous atteindre le niveau requis et les compétences qui vous amèneront à être banquiers. On n’est pas banquier par le savoir, on est banquier par les compétences», a-t-il dit. Avant d’inviter les nouveaux diplômés à émerveiller leurs supérieurs par leurs performances et leur talent, en ayant à l’esprit, les forces attendues d’un jeune manager du secteur bancaire.
A l’issue de cette cérémonie qui a été aussi rehaussée de la présence des personnalités diverses, des parents, amis et connaissances, la promotion 2020 a été également exhortée par le président de l’Association des diplômés de l’Institut technique de Banque de Paris, Samuel Tsakala, et par le représentant de l’Association professionnelle des Etablissements de crédit (APEC), Calixte-Médard Tabangoli.
Satisfait de la moisson des jeunes étudiants congolais, Gervais Bouiti-Viaudo, parrain de cette promotion, Président de l’Association des étudiants de l’ITB de Paris, s’est réjoui de voir ces jeunes qui ont réussi à ce diplôme «qui est exigeant, parce que ce sont des gens qui travaillent, et, en même temps, ils doivent faire des cours. Ils n’ont pas toujours le temps. Mais, les plus méritants ont réussi à avoir ce diplôme professionnel. A tous, je souhaite bon vent. Et, je suis à leur disposition pour des conseils.»
«… Nous exprimons notre gratitude à l’endroit de nos banques qui ont voulu prendre en charge certains frais de formation, et surtout, ménagé notre travail afin que nous puissions nous consacrer efficacement à la formation», a relevé, entre autres, Daniel Eisten Itoua, qui a parlé au nom de ses collègues diplômés.
L’année 2020 est une année importante pour l’ITB qui célèbre les 50 ans de sa création. Cet établissement a permis à plus de 35.000 banquiers de par le monde de se révéler, de construire la banque d’aujourd’hui et, bien évidemment, celle de demain.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 21 h 35 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 936)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 986)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 030)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 6
  • 4 379
  • 2 853
  • 80 549
  • 16 janvier 2021
libero Curabitur ut tempus elit. porta. felis mattis eget non ut luctus