Sélectionner une page

Infrastructures : Passer à la phase concrète de la mise en place du Centre de maintenance aéronautique de Brazzaville

Infrastructures : Passer à la phase concrète de la mise  en place du Centre de maintenance  aéronautique de Brazzaville

Le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire et des grands travaux, Jean Jacques Bouya et Sun Liang, conseiller économique de l’ambassade de Chine au Congo ont procédé le 16 mai 2021, à la signature de l’accord de mise en œuvre du Centre de maintenance des aéronefs de Brazzaville. C’était en presence de Ma Fullin, ambassadeur de Chine au Congo et de Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, ministre du Plan, de la statistique, des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande.

Ce projet sera réalisé sur une surface totale de 11 500 mètres carrés et comprendra principalement le hall de maintenance, le bâtiment auxiliaire, la route de remorquage des aéronefs, les travaux extérieurs et les installations associées, etc.
La réalisation de ce projet de coopération devrait conforter la volonté des pouvoirs publics de faire de la capitale du Congo un hub en Afrique centrale, en matière de transport aérien.
Pour la partie chinoise, le Centre de maintenance aéronautique de Brazzaville accueillera non seulement les aéronefs de fabrication chinoise mais aussi assurera la maintenance des appareils de type Boeing 737.
De son côté, Jean Jacques Bouya pense que la signature de cet accord marque une réelle volonté du Gouvernement à œuvrer pour l’aboutissement des projets de coopération. «Nous sommes satisfaits de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre le Congo et la Chine qui continuent de produire les preuves», a-t-il dit.
Le futur Centre de maintenance aéronautique de Brazzaville viendra compléter la liste des infrastructures érigées au sein de l’aéroport international Maya-Maya, avec la nouvelle piste d’atterrissage, l’aérogare moderne couplée aux terminaux, l’aéroclub et l’hôtel de l’aéroport.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 18 h 39 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 2 058
  • 1 991
  • 350 616
  • 28 juillet 2021