Sélectionner une page

INFRASTRUCTURES : Les quartiers précaires en pleine finition; la corniche terminée le 15 août prochain

INFRASTRUCTURES : Les quartiers précaires en pleine finition; la corniche terminée le 15 août prochain

Pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux, le ministre de l’Aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, Jean Jacques Bouya, a visité jeudi 1er juillet 2021 le marché Soukissa à Ouenzé, les pavages du quartier Moukoundzi-Ngouaka à Makélékélé, chantiers du Projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (DurQuaP) réalisés avec l’appui financier de la Banque mondiale et les travaux d’aménagement et de bitumage de la route de la Corniche. Le ministre de l’Aménagement du territoire a jugé satisfaisants les travaux de finition de certaines de ces infrastructures.

La descente a débuté au marché Soukissa où les travaux sont terminés, il ne reste que sa mise en service. Ce marché est équipé de 720 places de vente, 16 boutiques, une chambre froide, des bureaux et une radio communautaire pour rendre le marché vivant. Le ministre a même fait le tour des ruelles et des avenues où sont placés les pavés (rue Malanda, avenue Ntembe, rue Voka). «C’étaient des zones complètement enfermées, enclavées; les véhicules y arrivaient difficilement et aujourd’hui, les quartiers sont complètement aménagés. Autour du marché Soukissa, 7 voiries ont été réalisées, 4 sont en cours pour les 12 mois à venir», s’est réjoui le ministre Jean Jacques Bouya.
A Moukoundzi-Ngouaka, 11 voiries ont été réalisées. Le travail a été fait avec le respect des délais. Dans les 6 ou 12 mois à venir, les autres voiries projetées seront terminées. «Tout autour, il y a des commerces ou activités qui naissent. Avec les collectivités locales, nous nous approprions ce projet et au niveau de l’Etat et avec les partenaires qui nous accompagnent, nous devons tout mettre en œuvre pour pérenniser ce projet pour qu’il soit réalisé dans d’autres quartiers», a poursuivi le ministre de l’Aménagement.
Par ailleurs, Jean Jacques Bouya a déploré qu’à certains endroits, les populations brillent par l’incivisme en volant des pavés et a demandé aux entreprises de veiller à leur matériel. Il a aussi interpellé les entreprises qui viennent aménager sur la voie publique comme Congo Telecom, l’Energie électrique du Congo (E²C) ou d’autres d’obtenir une autorisation des mairies pour que l’intervention sur la voirie ne détruisent pas la chaussée.
Les populations, quant à elles, demandent la mise en place de signalisations et de ralentisseurs (dos-d’ânes).
Les travaux d’aménagement et de bitumage de la corniche tronçon ravin du Tchad-Case De Gaule, avancent normalement. Un travail important se réalise: la reconstitution de la chaussée sur 250 m avec un mur de soutènement sur 230 m d’un grand béton armé reposé sur 716 pieux de 15 mètres de profondeurs de moyenne, les travaux de mise en œuvre de matériaux drainant derrière les murs pour évacuer les eaux capillaires et d’infiltration. Selon le ministre Jean Jacques Bouya, la corniche sera terminée le 15 août prochain. «Cette corniche sera entièrement terminée, ça ne veut pas dire ouverte à la circulation, parce que nous sommes en pleine pandémie. Nous devons davantage respecter les règles dites barrières et toutes les résolutions qui ont été prises. Si vous voulez avoir la corniche très vite et faire une nouvelle balade, tout le monde doit se faire vacciner», a-t-il annoncé.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 19 h 25 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 2 111
  • 1 991
  • 350 669
  • 28 juillet 2021