Diocèse de Ouesso : Pèlerinage-excursion de la jeunesse au village Zoulabouth

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Zoulabouth, village situé à 73 kilomètres de Ouesso, dans le district de Mokéko, accessible par voie carrossable, a accueilli, du 4 au 6 mars 2011, 36 jeunes paroissiens de la cathédrale Saint-Pierre Claver de Ouesso, conduits par l’abbé Raul Gladys Mabonzo, vicaire de la cathédrale et aumônier paroissial de la pastorale de l’enfance et de la jeunesse. Il était accompagné de deux autres prêtres: les abbés Benjamin Okogna et Guy Fernand.

Cette excursion s’est déroulée sur le thème: «Soyez enracinés en lui et construisez toute votre vie en lui» (Colossiens 2, 7). Ce thème a été choisi par le Pape Benoît XVI, à l’occasion de la Journée mondiale de la jeunesse, qui se tiendra à Madrid (en Espagne), au mois d’août prochain.

Comme son nom l’indique, Zoulabouth, en langue bakouélé, signifie «lieu de rencontre et de rassemblement des gens». Le pèlerinage des jeunes avait un but spécifique: «l’enracinement de la foi des jeunes et la construction de leur vie à l’exemple de celle du Christ qui est le fondement et qui est à la base de notre existence, redynamiser et raffermir leur foi, et partant, celle des jeunes du département de la Sangha», a expliqué l’abbé Raul Gladys Mabonzo.

Le programme des jeunes paroissiens de Saint-Pierre Claver, dans ce village, prévoyait les échanges d’idées, la connaissance entre jeunes et des activités ludiques, une soirée culturelle, des séances de prière. Ils avaient, aussi, reçu la visite de l’évêque, Mgr Yves Monot, qui était accompagné de deux prêtres: les abbés Chanel Motondo et Guy Fernand.

Ravi de la participation des jeunes de la paroisse cathédrale Saint-Pierre Claver à ce pèlerinage, l’évêque s’est adressé à ces derniers, en insistant sur leur formation intellectuelle et spirituelle, nécessaire pour avoir une bonne base d’éducation religieuse.

A entendre le jeune Abéké, l’un des pèlerins, «l’excursion de Zoulabouth a été profitable, parce que nous avons reçu des grâces importantes, découvert le beau village Zoulabouth et sa belle chute et nous avons noué des relations avec le catéchiste de cette paroisse, les chrétiens et les habitants de cette localité et de la localité voisine, Paris-village».

Informations supplémentaires