Foyer Abraham «Mbongui Eugène N’Kakou» (archidiocèse de Brazzaville) : Mgr Anatole Milandou a béni la grotte mariale et le cyber-café

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le foyer Abraham, appelé aussi «Mbongui Eugène N’Kakou», qui abrite l’E.s.r. (Ecole des sciences religieuses) a désormais une grotte mariale et un cyber-café. La bénédiction de cette grotte et de ce cyber-café a eu lieu le mardi gras 8 mars 2011, par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville, en présence de l’abbé Mesmin-Prosper Massengo, secrétaire général de l’Acerac (Association des conférences épiscopales de la région d’Afrique centrale), vicaire judiciaire de l’archidiocèse de Brazzaville, et directeur de l’E.s.r.

La bénédiction de la grotte mariale et du cyber-café du foyer Abraham s’est faite en présence aussi du père Brel Maléla Daouda, président de la C.d.p.e.j (Commission diocésaine pour la pastorale de l’enfance et de la jeunesse), des formateurs et étudiants de l’E.s.r. De nombreux chrétiens fréquentant la chapelle du foyer Abraham, pour les messes en semaine, ainsi que quelques jeunes relevant de la C.d.p.e.j ont, également, marqué leur présence massive à cette rencontre. Laquelle a revêtu un cachet spécial, à cause du décor qu’elle arborait.
Prenant la parole en premier lieu, l’abbé Mesmin-Prosper Massengo, après avoir justifié le sens de la cérémonie, a, au nom de Mgr l’archevêque, remercié tous les participants pour leur présence massive, et particulièrement le président de la C.d.p.e.j, accompagné de quelques jeunes, lesquels sont de potentiels usagers du cyber-café.
Après avoir baptisé la madone de cette grotte du nom de «Notre-Dame du foyer Abraham», Mgr Anatole Milandou a procédé à la bénédiction de la grotte. Puis, le tour est revenu au cyber-café pour le même rituel.
Avec vingt ordinateurs et une connexion Internet fluide, le cyber-café du foyer Abraham est ouvert au public. Après la cérémonie de bénédiction, les internautes présents ont eu droit à une séance gratuite, au cours de laquelle ils ont scruté et apprécié les performances de cet outil informatique.
Gislain Wilfrid BOUMBA

Informations supplémentaires