National

DEGRADATION DES ROUTES A BRAZZAVILLE : D’où viendra le salut ?

Note utilisateur:  / 0

Les pluies qui s’abattent sur Brazzaville et Pointe-Noire causent des pertes en vies humaines et de nombreux dégâts matériels, dans certains quartiers où il ne fait plus bon vivre. Les eaux en furie débordent des petits caniveaux et inondent les chaussées goudronnées et les édifices environnants. Des véritables lacs se créent donnant un spectacle ahurissant aux automobilistes.

Lire la suite...

COVID-19 : Le Gouvernement élargit les mesures de prévention et restreint les missions officielles à l’étranger

Note utilisateur:  / 0

Placé par l’OMS au niveau de menace très élevée, le coronavirus continue de tuer. Face aux risques d’importation du COVID-19 au Congo, le Gouvernement a décidé d’élargir les mesures de prévention et a restreint les missions officielles à l’étranger. De même que la mise en quarantaine des personnes en provenance non seulement de la Chine continentale mais aussi des pays à haut risque. 

Lire la suite...

POINTE-NOIRE : Une rencontre citoyenne à propos de la rareté du poisson sur les marchés

Note utilisateur:  / 0

 

 

 

L’augmentation du prix de vente des produits halieutiques est la conséquence logique de la disparition des poissons et, spécifiquement, des Makouala et des Massoundji (harengs et girelles). Cette rareté est due à la baisse des prises, liée directement à la mauvaise pratique de pêche.

Lire la suite...

ASSOCIATION ACCES DROIT POUR TOUS (ADPT) : Le sexisme judiciaire en République du Congo

Note utilisateur:  / 0

 

 

 

«Le sexisme judiciaire en République du Congo». Tel est le thème de la communication faite par Mme Valencia Mangin, magistrate et initiatrice de l’association «Accès Droit pour Tous». Elle a décidé d’en parler pour passer son message qui cadre avec le thème choisi par la communauté internationale pour la célébration de la journée du 8 mars «Je suis de la génération égalité: levez-vous pour les droits de la femme».

Lire la suite...

ENVIRONNEMENT : Conscientiser les populations africaines aux problèmes spécifiques du continent

Note utilisateur:  / 0

Chaque 4 mars est célèbrée la Journée africaine de l’environnement. Elle vise à conscientiser les populations africaines sur les problèmes spécifiques que connait le continent et sur la nécessité de préserver les écosystèmes et «notre l’environnement pour notre propre bien et pour celui des générations futures», a indiqué Mme Arlette Soudan-Nonault, ministre du Tourisme et de l’environnement, dans sa déclaration.

Lire la suite...

Informations supplémentaires