52ème anniversaire de l’indépendance nationale : Alors que le 15 août approche, l’effervescence gagne Kinkala

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le chef-lieu du Pool, Kinkala, abrite les festivités commémorant l’indépendance nationale, le 15 août prochain. Alors que la date anniversaire approche, l’effervescence gagne, de plus en plus, une ville en pleine mutation, grâce à la municipalisation accélérée. Mercredi 8 août dernier, le ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Claude Alphonse N’Silou, et le ministre délégué général aux grands travaux, Jean-Jacques Bouya, y ont effectué une visite d’inspection, pour s’assurer de l’état d’avancement des travaux des infrastructures destinées à abriter les festivités de l’indépendance et donner les dernières orientations avant la fête.
A Kinkala, les ouvriers s’affairent à mettre la dernière main aux infrastructures qui seront utilisées à l’occasion de la célébration du 52ème anniversaire de l’indépendance nationale. L’héliport, pour l’accueil des invités de marque, parmi lesquels des chefs d’Etat, le palais présidentiel, le boulevard où aura lieu le défilé militaire et civil, et ses tribunes, le stade municipal qui va accueillir la finale de la coupe du Congo, devant le président de la République, le 14 août, la centrale thermique, l’éclairage public, etc, attestent, aux yeux des deux autorités, que la ville de Kinkala est prête pour la fête. Les privés ne sont pas en reste. Restaurants, bistrots, bars, etc, se mettent au diapason de l’événement. De belles résidences poussent comme des champignons et participent à la beauté de la cité.
Du côté des autorités locales, les préoccupations ne manquent pas: la fluidité de la circulation, les questions de logements pour les différentes délégations, la sécurité, tout est vu pour que la fête se passe sous de bons auspices.
Avec son relief montagneux, Kinkala change complètement de visage. La ville est en train de tourner, définitivement, la page des années noires dues aux violences armées, pour s’arrimer à la dynamique du développement. L’effervescence qui monte, de plus en plus avec l’approche de la fête, traduit aussi de bonnes perspectives pour les affaires, dans une cité qui, de plus en plus, grouille de monde. Au-delà de la fête, les travaux de municipalisation accélérée vont se poursuivre dans tout le département, dans les trois ou quatre années à venir.
Bon anniversaire de l’indépendance à Kinkala!

MM.

Informations supplémentaires