Ecole supérieure de technologie du littoral : Don de matériel de laboratoire, par la société Murphy west-africa

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

La société Murphy west-africa limited a fait un don de matériel de laboratoire flambant neuf à l’école supérieure de technologie du littoral, sise dans l’enceinte de la cour de la chambre de commerce, à Pointe-Noire. La cérémonie de remise de ce don a eu lieu, le vendredi 4 février 2010, sous le patronage d’André Raphaël Loemba, ministre des hydrocarbures, en présence d’Ange Antoine Abena, ministre de l’enseignement supérieur, Alexandre Honoré Paka, préfet du département de Pointe-Noire, Célestin Tombe-Kende, administrateur-maire de l’arrondissement 1 Lumumba, Ken Hamphashire, directeur général de Murphy West Africa Ltd, le corps professoral, les étudiants  et de nombreux invités.

Dans son mot de bienvenue,  l’administrateur-maire de l’arrondissement 1 Lumumba, Célestin Tombe Kende, a salué l’initiative de la société Murphy West Africa Ltd, de doter l’école supérieure de technologie du littoral, d’outils de travail nécessaires aux étudiants. «L’étudiant, sans conteste, futur travailleur de demain, sera le protagoniste privilégié de cette modernisation. Voila pourquoi, ici et maintenant, je salue la remise de ce matériel de laboratoire, à l’école supérieure du littoral, afin de permettre aux gestionnaires de cette structure, d’initier leurs étudiants aux nouvelles technologies innovantes, afin de limiter l’importation de la main d’œuvre étrangère, car ce matériel de laboratoire permettra aux étudiants d’acquérir des compétences professionnelles qui serviront sur le marché du travail actuel très concurrentiel», a-t-il déclaré.

De son côté, Ken Hamphashire, s’exprimant en anglais, a, simplement, invité les étudiants à une utilisation à bon escient de ce matériel dernier cri. «Cet équipement a été acheté dans le cadre des dispositions du contrat de partage de production que nous avons signé avec le gouvernement congolais et il a coûté 50 millions de francs Cfa. Nous espérons que les étudiants en feront bon usage, car cet équipement devrait pouvoir les aider à aller de l’avant dans le cadre de leur apprentissage», a-t-il fait savoir.

Réceptionnant le matériel dont le contenu n’a pas été dévoilé au public, le ministre Ange Antoine Abena a déclaré: «Ce don de matériel scientifique, de la part de la société Murphy à l’endroit de l’école supérieure de technologie du littoral, à la demande du ministère des hydrocarbures, vient non seulement affirmer notre politique d’adéquation formation-emploi, entre l’université et les industriels, mais aussi, rassurer le gouvernement sur la mise en œuvre des actions édictées dans le programme de société de Son Excellence Monsieur le président de la République, «Le chemin d’avenir». La présence actuelle des étudiants de l’école supérieure de technologie du Littoral sur le site pétrolier pour des stages pratiques sur l’élimination des déchets dérivant de l’activité pétrolière, nous réconforte sur ce que ces jeunes gens apporteront à la société congolaise, en matière de défense de notre environnement commun. Que le geste de la société Murphy constitue une contribution à la bonne marche du «Le chemin d’avenir».

Après quoi, Ange Antoine Abena a remis un échantillon du matériel à Delphin Loemba, directeur de l’école supérieure de technologie du littoral.

Pour la petite histoire, en dix ans d’existence, l’école supérieure de technologie du littoral, qui compte parmi les établissements d’enseignement supérieur agréés par l’Etat, a déjà formé 105 jeunes techniciens supérieurs en réseau de télécommunication et en génie des systèmes industriels, parmi lesquels 79% pratiquent le métier.

Denis Equateur NGUIMBI

Informations supplémentaires