ETATS-UNIS D’AMERIQUE : Joe Biden en avance dans les primaires des démocrates

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’actualité aux Etats-Unis d’Amérique est dominée par les élections primaires du parti des Démocrates, en vue de la prochaine élection présidentielle. A l’issue de ces primaires, les Démocrates devront parvenir à investir le candidat qui sera face au Républicain Donald Trump en novembre 2020. A ce jour, c’est l’ancien vice-Président de Barack Obama, Joe Biden, qui talonne le sénateur du Vermont, Bernie Sanders. Il a été cette semaine le vainqueur du «Super Tuesday».

 

La bataille entre les deux candidats démocrates a été notamment celle des 14 Etats comprenant le Texas et la Californie, dont 10 remportés par Joe Biden lors du «Super Tuesday» du 3 mars. L’ancien vice-Président de Barack Obama a ainsi créé la surprise. Il jouit du soutien de l’ancien Président de Barack Obama et des Afro-américains. Auparavant, il avait remporté l’électorat du Colorado.
Septuagénaires tous deux, les candidats en piste bénéficient du ralliement de Michael Bloomberg qui a jeté l’éponge après sa piètre performance; mais Joe Biden se présente comme le seul capable de «rassembler» pour battre Donald Trump. En début de semaine, il avait déjà reçu le ralliement de Pete Buttigieg et d’Amy Klobuchar. Le retrait de la course de Michael Bloomberg et son soutien officiel font de l’ancien vice-Président de Barack Obama le seul candidat modéré au sein du camp démocrate.
Mercredi 4 mars, Joe Biden a prôné l’unité, et a même appelé les républicains à rejoindre son camp, évitant soigneusement de s’en prendre à son concurrent Bernie Sanders. Pareil pour Bernie Sanders qui a également déclaré qu’il ne souhaitait pas que la campagne vire à l’affrontement. Ce sénateur de la gauche du parti espère le ralliement d’Elizabeth Warren, qui a subi un sérieux revers, au point même de n’avoir pas réussi à l’emporter dans son propre Etat, le Massachusetts. Mais elle aurait confié à Bernie Sanders qu’elle n’avait encore pris aucune décision.
Si pour Joe Biden la proximité avec l’ancien Président Barack Obama est plus qu’une évidence, il ne reste pas moins vrai que son concurrent Bernie Sanders se réclame lui aussi proche du prédécesseur immédiat de Donald Trump. Aidé par sa compagne, le sénateur s’emploie à diffuser depuis mercredi 4 mars une vidéo à base d’archives qui le montre aux côtés de Barack Obama. Au bout de cette campagne, seule compte pour le camp des démocrates, l’investiture d’un candidat capable d’affronter le républicain Donald Trump en novembre prochain.

Aristide Ghislain
NGOUMA