53ème anniversaire de la proclamation de la République du Congo : Sous le signe de l’hommage à la République

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Lundi 28 novembre 2011, les Congolais ont célébré le 53ème anniversaire de la proclamation de la République. A cette occasion, une cérémonie d’hommage à la République a eu lieu au palais du peuple, sous le patronage du chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso, en présence des corps constitués nationaux et du corps diplomatique accrédité dans le pays. Le chef de l’Etat est arrivé à travers la haie d’honneur formée, avec, d’un côté, la fanfare militaire, les troupes d’honneur et la chorale de la marine, et, de l’autre, les officiels de la République.

Après avoir suivi, l’exécution de l’hymne national, le chef de l’Etat s’est, ensuite, incliné devant les couleurs nationales, avant de se mettre sous le palier du palais du peuple, où il a suivi l’hymne national chanté en langue nationale, notamment en lingala, par la chorale de la marine. Une réception, dans la salle de banquet, a clos la cérémonie.
Premier président de la cour suprême, Placide Lenga, auteur, l’année dernière, du mémorable «éloge de la République», a expliqué à la presse, le sens de la célébration du 28 novembre, date anniversaire de la proclamation de la République du Congo.
Alors territoire faisant partie de l’Afrique équatoriale française, le Moyen-Congo, à la suite d’un vote à l’assemblée territoriale, à Pointe-Noire, est devenu territoire autonome portant le nom de République du Congo. Cette proclamation fut faite par M. Christian Jayle, président de l’assemblée territoriale, le  28 novembre 1958, à 11h30. «Dans ces heures exaltantes qui marquent la naissance du nouvel Etat, je veux vous apporter, à la fois, les félicitations affectueuses de la République Française et l’assurance de sa sollicitude pour votre nouvel Etat. Nos vœux ardents se rencontrent pour la prospérité de la République du Congo», avait alors déclaré le gouverneur de l’A.e.f, M. Dériaud, devant les parlementaires congolais. Mais, le nouvel Etat ne deviendra indépendant que deux ans plus tard, le 15 août 1960, jouissant ainsi de sa pleine souveraineté.

J.M.

Informations supplémentaires