Participation de l’équipe nationale à la Can 2015 : Le P.c.t condamne les actes de vandalisme et de pillage

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Dans une déclaration publiée à Brazzaville, le lundi février 2015, par son secrétaire permanent, chargé de la communication et porte-parole, Serge Michel Odzoki, le secrétariat permanent du P.c.t (Parti congolais du travail), parti situé à la majorité présidentielle, condamne «les actes de vandalisme et de pillage perpétrés à Brazzaville et dans certaines localités du pays».

Il appelle «la classe politique et à l’ensemble de notre peuple pour un sursaut patriotique, afin d’épargner au pays le chaos dans lequel certains politiques veulent l’entrainer». Voici l’intégralité de cette déclaration.

Déclaration du parti congolais du travail

Le samedi 31 janvier 2015, à la suite de l’élimination de notre équipe nationale de football, les Diables Rouges en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, des actes de vandalisme et de pillage ont été perpétrés à Brazzaville et dans certaines localités du pays.
Le peuple a été témoin et victime à la fois de ces agissements inciviques qui troublent profondément l’ordre public, détruisent substantiellement des biens, menacent gravement la paix sociale et compromettent dangereusement la cohésion et l’unité nationale.
A l’évidence, les événements de ces derniers jours ne sont ni des faits isolés, ni de simples manifestations de mauvaise humeur, puisqu’ils ont été aussi commis quand les Diables-Rouges ont gagné. Ces comportements-là n’ont rien à avoir avec l’expression somme toute légitime d’une liesse populaire. Après une victoire, on peut chanter et danser. On ne casse pas. On ne pille pas. On n’agresse pas.
Il est clairement établi, aujourd’hui, que tous ces actes, initiés, coordonnés et organisés dans l’ombre, procèdent bel et bien d’une stratégie politique visant à mettre en péril la paix, la sécurité, la cohésion, l’unité nationale et à déstabiliser les institutions de la République.
Le Parti Congolais du Travail condamne, avec fermeté, ces agissements, leurs auteurs et commanditaires.
Le Parti Congolais du Travail stigmatise les attitudes rétrogrades de ces hommes politiques qui instrumentalisent certaines catégories de notre population, particulièrement les couches juvéniles pour réaliser leurs visées machiavéliques.
Le Parti Congolais du Travail présente ses vives félicitations aux agents de la Force Publique qui accomplissent leur devoir avec maîtrise et efficacité, s’adonnant courageusement à la préservation de la paix et de la sécurité, deux acquis précieux que personne ne devrait s’aventurer à remettre en cause, quelles que soient ses ambitions.
Le Parti Congolais du Travail saisit cette occasion, pour féliciter les Diables-Rouges pour leur brillant parcours, hélas interrompu avant terme.
Le Parti Congolais du Travail invite les militants et sympathisants du Parti, de la Force Montante Congolaise et de l’Organisation des Femmes du Congo, à se mobiliser et à redoubler de vigilance, afin de barrer la route aux fossoyeurs de la paix et de la concorde nationale.
Le Parti Congolais du Travail lance un appel à la classe politique et à l’ensemble de notre peuple pour un sursaut patriotique, afin d’épargner au pays le chaos dans lequel certains politiques veulent l’entrainer.
 Brazzaville, le 2 février 2015

Le Secrétariat Permanent
du Parti Congolais du Travail