Editorial

Avec nos excuses !

Note utilisateur:  / 0

En raison des difficultés techniques que rencontre la société qui assure l’impression de notre journal, vous avez pu noter que des pages sont rendues parfois illisibles, parfois maculées de tâches avec une qualité approximative de nos illustrations en couleurs. Notre prestataire de services assure que cette gêne, involontaire, est passagère. Nous ne pouvons dire que la même chose à ceux de nos lecteurs qui nous en font gentiment la remarque. Et leur présenter nos excuses sincères.

Lire la suite...

Responsables

Note utilisateur:  / 0

Au bout de presque trois années d’âpres négociations où nous avons fait profil bas, le FMI a fini par délier le cordon de sa bourse. Nous nous voyons octroyer 224 milliards de francs CFA, pour les prochaines trois années. Le peuple est content, la réalité est beaucoup moins réjouissante pourtant. Car la somme reçue (réclamée?), ne correspondra pas, on en fait le pari, aux sommes nécessaires pour la relance de tous nos secteurs en panne.

Lire la suite...

Tu ne tueras point

Note utilisateur:  / 0

La mort d’un prêtre, quelles que soient les latitudes et quelles que soient les explications, est toujours un drame dans une société. Le signe d’un effondrement absolu de tous les repères. En fait, il faut avoir atteint les abysses de l’abject pour oser s’attaquer à un homme de Dieu, à une religieuse ou à un pasteur, ou oser s’en réjouir. Or, dans notre société et notre sous-région, les meurtres de prêtres, de religieux et religieuses ; les assassinats d’évêques ont tendance à se succéder sans grand émoi d’ensemble.

Lire la suite...

Trop loin de nous ?

Note utilisateur:  / 0

Les événements du monde nous paraissent bien éloignés de nos préoccupations. Et nous nous comportons le plus souvent comme si seuls comptaient nos petits et gros soucis, nos misères les plus tristes, notre sort le plus compromis: ils sont à nous ! Oui, on ne peut pas se départir d’une réalité glauque et lever la tête vers le lointain quand la morsure des adversités nous accable, quand on broie du noir et qu’on se demande, à longueur de journée, quand donc nos souffrances prendront fin !

Lire la suite...

Manœuvres

Note utilisateur:  / 0

L’élection présidentielle est encore loin, en 2021, mais déjà le marigot s’agite. Les grandes manœuvres sont visibles, pour attirer à soi un peu de cette lumière à faire perdurer jusqu’au jour où seront confectionnées les listes des candidats. Il s’agit de crier plus fort que le voisin, de se faire entendre le plus possible des décideurs, de donner à penser que sans sa voix, le Congo courra irrémédiablement à sa perte.

Lire la suite...

Informations supplémentaires