Editorial

La voix extérieure

Note utilisateur:  / 0

Comme toujours, une visite du chef de l’Etat en France, suscite maints commentaires et donne lieu à des exagérations. Exagérations de la majorité qui porte en triomphe un tel déplacement, signe que «notre démocratie» n’est pas aussi boudée que veut le faire croire l’opposition. Exagération de l’opposition, bien entendu, qui scrute, dissèque et met en évidence chacun des «couacs» éventuels, les faux-pas, les ratés et les manques supposés. C’est d’ailleurs le propre de l’exagération d’ajouter là où il n’est nul besoin et de minorer quand les choses sont trop à l’avantage de l’adversaire. C’est de bonne guerre.

Lire la suite...

67 ans !

Note utilisateur:  / 0

Le 4 septembre de chaque année se renouvelle pour nous le plaisir d’une tradition de mémoire. C’est le 4 septembre 1952 en effet, que notre journal fut fondé. Mémoire heureuse, parce qu’elle nous donne l’incontournable opportunité de rendre hommage à tous ceux qui ont contribué à la naissance et à la croissance de cet instrument de pastorale sociale de l’Eglise catholique.

Lire la suite...

Drôle de fête !

Note utilisateur:  / 2

Comme l’an dernier, nous sommes invités à nous demander quel est le sens que revêt chez nous (et en nous) la notion d’indépendance. Cette année, nous n’avons pas de nouvelle route à inaugurer, de nouvelles infrastructures à exhiber à la face du monde ou de l’ancien colonisateur. Le pays est en panne d’idées, parce que son économie traîne le pied. Les fêtes tournantes et les municipalisations ont vécu.

Lire la suite...

De nos amis

Note utilisateur:  / 0

De tous les côtés fusent les conseils de bon sens désormais. De l’homme de la rue, des travées de l’Assemblée, des partenaires conventionnels et historiques : tout n’est qu’invite à la prudence, à gérer autrement l’argent qui va se débloquer avec l’accord du FMI. Mieux que par le passé. Le premier ministre parle de s’entourer d’une équipe de combat pour mieux regarder à la dépense. Le FMI lui-même dit qu’il conditionnera le versement des tranches semestrielles qui nous sont promises à une plus grande vertu financière désormais.

Lire la suite...

100 pour 100?

Note utilisateur:  / 0

Le deuxième tour du Baccalauréat technique, session de juin 2019, a libéré des résultats qui peinent à convaincre. 100% de réussite. C’est à dire: 5786 candidats admissibles, 5786 admis, avec une moyenne égale ou supérieure à 10/20. C’est plus que louable! Même dans les pays où les lycées techniques sont les plus «bûcheurs», les laboratoires les mieux équipés et les systèmes de surveillance et de correction des copies les plus verrouillés à la fraude, un tel résultat ferait rougir de fierté nationale.

Lire la suite...

Informations supplémentaires