Editorial

On en redemanderait!

Note utilisateur:  / 0

Ainsi donc, les deux chambres de notre Parlement ont ouvert les travaux de leur session budgétaire. Nous sommes suivis, jaugés et jugés: le Congo a tellement donné la preuve de son peu de sérieux en matière de gestion de ses finances et de ses ressources qu’aujourd’hui, partout où on parle «argent», le citoyen s’approche pour en savoir plus. Et l’expert sort sa jauge. Que diraient les députés et les sénateurs de notre budget, se demandait-on dans l’opinion. Que diront-ils de notre situation d’ensemble ?

Lire la suite...

Cette Chine-là

Note utilisateur:  / 0

La République populaire de Chine a célébré lundi dernier les 70 ans de sa fondation. Le gotha de ce que Brazzaville compte de sommités officielles a été convié dans un grand hôtel de la place pour partager le pot de l’amitié avec les officiels chinois. Le discours de l’ambassadeur Ma Fu  Lin pour l’occasion a été un modèle d’éloges pour cette Chine qui se glorifie, à juste titre, d’avancées époustouflantes en moins d’un siècle.

Lire la suite...

Jacques Chirac

Note utilisateur:  / 0

L’ancien président français est mort; il a été enterré. Des personnalités du monde, toutes aussi illustres les unes que les autres, sont allées prendre part à la messe d’adieu, s’incliner devant sa dépouille à Paris et dire adieu à un homme et ses symboles. L’Afrique n’a pas été en reste: notre propre Président de la République s’est rendu en France pour l’occasion. Manière de réaffirmer le lien privilégié qui a existé entre eux deux et de s’incliner devant le corps d’un ami.

Lire la suite...

Des pollueurs innocents, et des innocents coupables

Note utilisateur:  / 0

Il nous faut agir avec conviction: la planète se consume par petits pans et les mesures pour combattre les effets du réchauffement climatique concernent tout le monde. Il n’y a pas, d’un côté les seules victimes des gaz à effets de serre, et de l’autre des pollueurs pansus. Nous sommes tous victimes et pollueurs à la fois ! C’est pourquoi, au lieu du commode reproche ressassé à l’encontre des Nations industrialisées, nous devrions balayer à notre porte aussi. Dans la lutte pour la sauvegarde de la planète, il n’y aura pas de petits combats!

Lire la suite...

Par la barbichette

Note utilisateur:  / 0

Une ministre du Gouvernement vient d’être démise de ses fonctions. L’homme de la rue hausse les épaules et dit, désabusé: qu’est-ce que cela changera? Les raisons de cette éviction s’étalent depuis quelques jours sur la place publique : l’opinion a été prise à témoin d’une manœuvre maladroite et dangereuse de dresser le parti de la majorité contre lui-même, encourageant la fronde et tentant d’allumer un contre-feu.

Lire la suite...

Informations supplémentaires