Culture

Lutte contre les antivaleurs : Le plaidoyer du réseau Arterial

Note utilisateur:  / 0

La représentation au Congo du réseau panafricain de la culture «Arterial» a procédé, le 28 janvier 2016, à la présentation des vœux de nouvel an au directeur départemental des arts et des lettres de Pointe-Noire. L’occasion tout indiquée pour Arterial Congo de solliciter une action contre les insanités entendues dans des compositions musicales actuelles.

Lire la suite...

Roga Roga, chef de file de l’orchestre Extra Musica : Sa «Lettre au président» défraie la chronique

Note utilisateur:  / 0

On n’a pas fini d’écouter tous les titres du dernier opus du chevalier Roga-Roga, chef de file de  l’orchestre Extra Musica, publié en décembre 2015, mais l’un d’entre eux fait débat dans toute la République ou presque. Au cœur de la polémique «La lettre au président», titre phare du maxi-single «Oyo ekoya eya» (traduction: advienne que pourra).

Lire la suite...

Restaurant-bar «La Détente», à Bacongo (Brazzaville) : Retrouvailles des «couz» aux sons des Bantous de la capitale

Note utilisateur:  / 0

Une sorte de mutuelle issue des rencontres scolaires regroupant les fils et filles des quatre coins du Congo, dénommée les «couz», s’est retrouvée, dimanche 31 janvier 2016, au restaurant-bar «La détente», à Bacongo, le 2e arrondissement de Brazzaville, autour de son président, Justin Koumba, alias Djess, par ailleurs président de l’assemblée nationale congolaise.

Lire la suite...

Littérature : Kharine Yidika signe son troisième roman

Note utilisateur:  / 0

Après «Du premier jour à l’infini» (un récit captivant dans lequel se mêlent amour, passion, déchirement et espérance dans un monde en quête d’amour véritable), et «Les balançoires» (roman publié aux Editions Clé, à Yaoundé, au Cameroun), l’écrivaine congolaise, Kharine Yidika, a vu sa bibliographie s’agrandir, avec la publication, en fin d’année 2015, d’un troisième roman, intitulé: «Thaliane et les mystères du fleuve» (Editions Edilivre, Paris, France).  

Lire la suite...

François Moussohi «Rachely», patron de l’orchestre «Ba chéris ya Ponton» Il cherche un mécène, pour l’achat d’instruments de musique

Note utilisateur:  / 0

La musique congolaise a accouché de guitaristes de talent qu’on ne saurait effacer d’un revers de main. Artiste-musicien professionnel, François Moussohi, Rachely, pour les intimes, compte parmi ceux-là qui ont marqué l’histoire musicale congolaise. A l’instar de Djohny Mazonga, Passy Ngongo Mermans, Loubassou Denis La cloche, Master mwana Congo, etc.

Lire la suite...

Informations supplémentaires