Orchestre K. Musica de Pointe-Noire : L’album «La montée de l’aigle» est dans les bacs

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Vendredi 12 février 2016, au Mess mixte de garnison, à Pointe-Noire, Yves Saint Lazare, président-fondateur de l’orchestre professionnel K. Musica (Le ngosi la ngoué), traduisez «Le ronflement de la panthère», et Hugues Vogel de  Drtv Production, ont présenté, officiellement, l’album intitulé: «La Montée de l’aigle» dudit orchestre. C’était au cours d’une conférence de presse, en présence de Fabien Obongo, directeur départemental des arts et lettres de Pointe-Noire, des musiciens, des journalistes culturels et de nombreux fans.   


«La Montée de l’aigle» compte onze chansons, dont trois sont dites chansons saccadées, un générique, cinq chansons dont le rythme alterne entre la rumba, et le ndombolo, puis deux chansons folkloriques. Yves Saint Lazare, leader du groupe, compte trois titres dans cet opus. Le reste est l’œuvre des autres musiciens. La Drtv Production assure la distribution physique de l’album, dans sa version CD, et Cyriaque Bassoka Production, le support numérique. Yves Saint Lazare a fait savoir à l’auditoire que l’album est déjà disponible sur les réseaux de distribution numérique de la planète. Et, il est protégé par le B.c.d.a (Bureau congolais du droit d’auteur). Hugues Vogel de Drtv Distribution a mis en garde les éventuels pirates, car des poursuites judiciaires seront lancées contre ceux qui se feront prendre la main dans le sac. «Nous devons être tous, les gendarmes et les policiers des œuvres musicales des artistes, pour lutter contre le phénomène de la piraterie qui gangrène notre musique. Les mélomanes qui veulent aider l’orchestre K. Musica doivent acheter l’album dans les discothèques reconnus et agréés de la place», a-t-il affirmé.  Et d’ajouter: «Un premier lot de mille CD est déjà en vente sur tout le territoire national. Le  deuxième lot le sera à l’international. D’autres lots vont suivre, pour contenter tous les fans de K. Musica, en particulier, et les mélomanes, en général».
Le directeur départemental des arts et lettres de Pointe-Noire, Fabien Obongo, a encouragé les artistes de K. Musica, pour ce chef-œuvre digne d’éloges. «La tutelle sera toujours là pour accompagner les artistes reconnus par ses services et ayant une existence légale», a-t-il soutenu.
Bongo Propheta, artiste musicien de renommée internationale, a fait une évocation sur son homologue Yves Saint Lazare. La dédicace des C.D achetés sur place par le public a mis un terme à la cérémonie.

Equateur Denis NGUIMBI

Informations supplémentaires