Coup d'oeil en biais

Ils s’en remettent maintenant à l’ultime juge

Note utilisateur:  / 0

Le tronçon de l’avenue Loutassi, entre le passage à niveau et la pharmacie de nuit Jagger, est désormais réhabilité. La réparation de ce tronçon soulage les automobilistes qui ont recommencé à l’emprunter. Il y a quelques jours, le maire de la ville avait tenu lui-même à inspecter le chantier, pour les derniers détails. Il avait exprimé sa satisfaction, et c’est sans doute pourquoi la route a été ouverte à la circulation. Tout le monde est content mais certains usagers pensent qu’il ne faut pas aller vite en besogne. «Le vrai juge, c’est dame pluie quand elle reviendra de ses congés», ironisent-ils.

 

Les arnaqueurs sont toujours à l’oeuvre

Note utilisateur:  / 0

De plus en plus, certaines personnes développent de l’intelligence dans l’escroquerie et la délinquance financière. C’est ce que l’on a envie de dire après les révélations faites par le ministère des Affaires sociales et de l’action humanitaire. En effet, des citoyens de mauvaise foi harcellent d’autres compatriotes par appels téléphoniques ou SMS en leur promettant des facilités en tout genre sur le versement des transferts monétaires dans le cadre de l’allocation forfaitaire décidée par le Gouvernement, moyennant certainement de l’argent. Le ministère de madame Dinga Ndzondo informe que ces opérations ne se déroulent pas par voie téléphonique mais nécessitent la présence physique des autorités de base et des agents sociaux. Que ces actions sont gratuites. Les ménages en attente de transferts monétaires sont appelés à la vigilance et à ne pas céder aux multiples sollicitations des arnaqueurs.

 

COVID-19: vers le seuil de 3000 cas positifs

Note utilisateur:  / 0

La vague pandémique ne faiblit toujours pas. Lundi 20 juillet dernier encore, les résultats virologiques de 603 tests présentés par le ministère de la Santé faisaient état de 218 nouvelles contaminations, 1 décès, pour seulement 46 guérisons. Ce qui a porté le bilan global à 2.851 cas de COVID-19 dont 666 guéris, 50 décès et 2 126 patients sous traitement dans les différents centres de traitement. Mercredi 22 juillet, des chiffres officieux balancés sur la toile indiquaient 83 nouvelles contaminations, 77 autres guérisons et un décès de plus. Avec 2934 cas de COVID-19, la barre des 3000 cas sera franchie avant certainement la fin de ce mois.

L’adieu aux armes blanches ?

Note utilisateur:  / 0

On a assisté la semaine passée à Ouenzé, le cinquième arrondissement de Brazzaville, à la reddition d’un groupe de bébés-noirs appartenant aux différentes écuries qui écument la capitale. Ils ont remis quelques armes blanches qu’ils détenaient, comme pour dire c’est fini. Il faut croire que même les plus endurcis se laissent gagner par la lassitude. Après des années passées à braquer et tuer, ces jeunes gens ont fini par saisir la main tendue des autorités de leur arrondissement.

Test de COVID-19 contre visa

Note utilisateur:  / 0

Le Congo se prépare à ouvrir ses frontières au trafic international. Cela est imminent. Pour preuve, la publication le 16 juillet dernier par la ministre de la Santé Jacqueline Lydia Mikolo des dispositions sanitaires en rapport avec la COVID-19. Ainsi, tout voyageur à destination du Congo devra se munir des résultats d’un test récent de Covid-19 à fournir le cas échéant en copie, lors de la demande de visa. Selon le pays de provenance, les résultats seront considérés, à défaut, il sera réalisé d’autres tests sur place.

 

Informations supplémentaires