Coup d'oeil en biais

COVID-19 : la barre de 2500 cas franchie

Note utilisateur:  / 0

Le Congo a franchi la barre des 2500 cas testés positifs à la COVID-19. D’après le dernier bulletin épidémiologique du 19 juillet, le pays a enregistré depuis le premier cas déclaré le 14 mars 2020 le chiffre de 2633 cas positifs de la COVID-19: 626 guéris, 9 transférés, 49 décès et 1949 patients suivis par les services de santé. Ce qui démontre que la pandémie continue sa progression à travers le pays. Le Congo est le 24e pays africain à avoir franchi la barre des 2500 cas.

La gaffe de l’administrateur-maire de Mfilou-Ngamaba

Note utilisateur:  / 0

Nouvellement nommée administrateur-maire de Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville, Sylvie Ngakabi a créé la surprise en ne se présentant pas à la cérémonie de son intronisation prévue le 16 juillet au siège de la mairie d’arrondissement. Le préfet de Brazzaville Pierre Cébert Ibocko Onangha, le maire de la ville Dieudonné Bantsimba, toutes les autorités devant l’introniser, les invités et le personnel sous sa tutelle, étaient déjà confortablement installés. Il ne manquait que madame l’administrateur-maire. Et après une attente qui commençait à durer, le préfet, embarrassé par cette absence surprise qui continue de faire les gorges chaudes de l’homme de la rue, a décidé de quitter les lieux avec toute sa cohorte!

 

Examen d’Etat: une candidate astucieuse!

Note utilisateur:  / 0

Un candidat au baccalauréat technique qui a eu lieu la semaine passée, voulant échapper à une épreuve qu’il trouvait trop corsée, a joué au faux-malade. Mais il a été rattrapé par les secouristes des sapeurs-pompiers. Après les premiers soins, il a feint de ne pas mieux se sentir. Bien au contraire, il a donné l’impression que son état de santé empirait. On lui a alors proposé d’être transféré dans un centre sanitaire; il a refusé par crainte d’être reversé parmi les malades du COVID-19.

Elle accouche dans l’ambulance des pompiers

Note utilisateur:  / 0

Les sapeurs-pompiers, alertés lundi 13 juillet dernier par le Centre de santé intégré de Madibou, dans le huitième arrondissement de Brazzaville, sont arrivés rapidement sur les lieux. Il était question du transfert d’une femme en état de gestation à la maternité de l’hôpital de Makélékélé. Sauf que, peu de temps après le départ du CSI, les pompiers ont dû prendre en charge la maman; le bébé voulait vite sortir de son confinement, a dit l’humoriste. Le nouveau-né, de sexe féminin, est arrivé dans de bonnes conditions. Et, il n’a plus été question d’un transfert à Makélékélé.

 

Un enterrement qui a failli tourner au drame à Kintélé

Note utilisateur:  / 0

Mardi 14 juillet 2020, aux environs de 13 heures, un cortège funèbre d’un membre de la Confrérie Sainte Rita de la paroisse Saint Jean-Baptiste de Talangaï en partance pour le cimetière privé la Grâce, à Itatolo, est entré en collision avec un véhicule de livraison de boisson, à hauteur de la résidence Elonda, dans la commune de Kintelé, sur la deuxième sortie nord de Brazzaville. S’il n’y a eu aucun blessé grave, les dégâts matériels sont importants : pare-brise du corbillard et aile du chauffeur d’une Toyota Hilux cabossés. La défectuosité des freins du véhicule de boisson serait à l’origine de l’accident. Le cercueil a été placé dans un autre véhicule qui a fait le reste.

 

Informations supplémentaires