Coup d'oeil en biais

Un troisième agent de santé meurt du Covid-19

Note utilisateur:  / 0

En première ligne face au Covid-19, le personnel de santé n’est pas épargné par le terrible virus. Un agent a succombé vendredi dernier, a annoncé dimanche 14 juin le professeur Alexis Elira Dokekias, président de la Commission de prise en charge des malades du Covid-19, invité du journal de 7h de Radio-Congo. Ce qui porte le cumul des décès à trois parmi eux, depuis l’intrusion de la pandémie au Congo. Au total, 36 agents de santé ont déjà contracté le virus.

Les Ninjas-nsiloulou refont parler d’eux!

Note utilisateur:  / 0

Un moment, tranquilles, les miliciens de Frédéric Bintsamou, dit pasteur Ntoumi, se sont réveillés mercredi 10 juin 2020 sur la route nationale n°1, au village Mabouba. Ils ont brusquement décidé qu’un jeune homme du village était trop riche et devait leur remettre argent et moto. L’incident s’est déroulé alors que le ‘’boss’’ passait la nuit à côté. La moto a été restituée, pas les 250.000 francs CFA emportés!

 

L’emprise du virus sur le pays se poursuit

Note utilisateur:  / 0

L’OMS Congo a rapporté lundi 15 juin sur son compte twitter le dernier bilan ci-après établi par le ministère de la Santé : 104 nouveaux cas confirmés de Covid-19 dans les 72 heures (12, 13 et 14 juin), 130 nouveaux cas de guérison et 1 nouveau décès. A ce jour, le Congo a enregistré au total 883 cas positifs dont 391 guéris, 27 morts et 465 cas actifs encore sous traitement, affirme la même source.

 

L’Union européenne sanctionne WWF-Congo

Note utilisateur:  / 0

L’Union européenne (UE) a décidé de suspendre une partie de ses financements au Fonds mondial pour la nature (WWF) au Congo. Raison invoquée: les manquements au respect des droits humains dans le projet de création de l’aire protégée de Messok Dja, au nord du Congo, par des éco-gardes soutenus par WWF-Congo. C’est, commente-t-on, un sévère avertissement pour la plus grande organisation mondiale de protection de la nature qui donne pour la première fois gain de cause aux communautés autochtones du bassin du Congo menacées d’éviction sur ce projet. Les autorités congolaises ne se sont pas encore prononcées publiquement sur cette affaire.

Le sous-préfet de Kingoué limogé !

Note utilisateur:  / 0

Le préfet de la Bouenza, Jules Monkala Tchoumou, a, le 8 juin 2020, relevé de ses fonctions le sous-préfet de Kingoué pour «insubordination notoire à l’autorité hiérarchique». Ce sous-préfet se serait entêté, affirme-t-on, à installer des chefs de quartiers de Kingoué-centre qui figuraient sur un arrêté annulé. Des sources proches du préfet affirment que cette suspension a été décidée sur instruction de la hiérarchie : qui dit vrai ?

Informations supplémentaires