Coup d'oeil en biais

Elle tente en vain de s’octroyer un blanc-seing pour éviter la case ‘’Quarantaine’’

Note utilisateur:  / 0

Vendredi 27 mars 2020, le Gouvernement congolais a rapatrié de Kinshasa, la capitale voisine de la République Démocratique du Congo, près de 120 étudiants, boursiers comme non boursiers, en raison de la menace du coronavirus et des mesures de confinement adoptées dans ce pays. Ces étudiants ont été mis en quarantaine (pendant 14 jours) à l’hôtel La Concorde, à Kintélé, conformément aux mesures prises par le Gouvernement. Mais, une dame a voulu être «l’exception à la mesure». Prétendant être la femme ou la fille d’un «dignitaire», elle a tenté de se soustraire à cette exigence en y opposant un refus catégorique. Rien à faire: la Force publique l’a embarquée sans autre forme de procès, malgré, apprend-t-on, l’arrivée d’une voiture personnelle qui l’attendait au Beach, dans le but de se rendre directement à son domicile. Croyait-elle que le COVID-19 trie entre riches et pauvres?

 

La France obtient au forcing deux vols Air France

Note utilisateur:  / 0

En discussion depuis quelques jours pour l’accord de vols spéciaux aux Français du Congo qui souhaitent regagner leur pays, l’ambassadeur de France à Brazzaville annonce avoir obtenu deux vols commerciaux exceptionnels Air France malgré les mesures d’interdiction liées aux déplacements sur le territoire congolais. L’un sur Brazzaville, l’autre sur Pointe-Noire. Sur lequel des deux vols voyageait le virus?

Bavure militaire ou excès de zèle?

Note utilisateur:  / 0

Une présentatrice d’émission matinale sur Télé-Congo (TV Congo) a été agressée à l’entrée de son service par les agents de la Force publique assurant la sécurité de l’immeuble de la chaîne nationale de télévision. Elle avait eu l’imprudence de leur compliquer la tâche, car ils lui interdisaient l’accès parce que son nom ne figurait pas sur la liste des journalistes réquisitionnés pour travailler pendant cette période de crise sanitaire. En voulant forcer le passage, alors qu’elle n’aurait pas non plus présenté un ordre de production ce jour-là, la garde a eu le bras facile. Le ministre de la Communication, Thierry Lézin Moungalla a condamné l’acte de la garde de Télé-Congo. «Voilà où mène l’application stupide, par certains éléments des forces de l’ordre, d’instructions liées à la prévention du COVID-19», a écrit le porte-parole du Gouvernement sur son compte Tweeter.

 

35 millions et non 3 millions de francs CFA!

Note utilisateur:  / 0

Contrairement à ce que nous avons écrit dans notre Coup d’œil en biais du vendredi 27 mars 2020 titré: «Bientôt les obsèques des indigents à Mayitoukou», l’appui financier de l’Etat dont a bénéficié la mairie de Brazzaville pour inhumer les corps des indigents en dépôt dans les morgues de la capitale se monte à 35 millions de francs CFA et non 3 millions.

 

Des internautes raillent les autorités

Note utilisateur:  / 0

Sur les réseaux sociaux, les internautes raillent les dignitaires du pays. Très souvent ils vont en Occident, particulièrement en Europe, pour des soins. «Où iront-ils désormais, maintenant que l’accès à l’Europe est presque impossible suite à la fermeture des frontières?». D’autres ont créé le hashtag ci-après qui fait le buzz: «Allô mama. Je suis obligé de me faire soigner à Brazzaville comme le citoyen modeste. Et si on équipait convenablement dorénavant nos hôpitaux?»

Informations supplémentaires