La police réussit un spectaculaire coup de filet

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le mercredi 1er juillet dernier, un vaste coup de filet a permis à la Brigade de répression du Grand banditisme (BRG) de mettre aux arrêts une vingtaine de jouisseurs nocturnes, parmi lesquels des militaires en civil, aux heures du couvre-feu. Ils ont été surpris, certains en état d’ébriété, dans deux boîtes de nuit fermées de façade mais vibrant à l’intérieur alors que ces lieux ne sont pas encore ‘’déconfinés’’. Les uns entre la rue Ndolo et la rue Saint-Paul, les autres au croisement de l’avenue Dominique Okemba avec la rue Ngania, à Talangaï, le sixième arrondissement de la capitale. Un dernier groupe bravant le couvre-feu a été surpris dans un nganda ouvert, dans la rue Epéna.

 

Informations supplémentaires