Les trottoirs de l’avenue de l’OUA presque assainis

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Plus de forêts de corps, plus de confusion le long des trottoirs de l’avenue de l’OUA, au niveau du marché Total de Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville. Vendeuses et vendeurs de denrées alimentaires et autres objets les ont évacués, en les abandonnant uniquement aux piétons. Finie aussi l’animation bruyante aux arrêts de bus, sources de conflits et de vols aux heures de pointe. Les usagers s’y sentent de plus en plus sécurisés. Pourvu que ça dure !

Informations supplémentaires