Coup de pouce du Club de Paris : c’est Brazzaville qui rit

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Gouvernement congolais vient d’arracher un moratoire de sa dette auprès des bailleurs de fonds du Club de Paris, une institution financière multilatérale. Les représentants des pays créanciers de ce club, parmi lesquels la France, les Etats-Unis, l’Allemagne, le Japon ou encore la Suisse, ont accepté d’accorder au Congo une «suspension du service de la dette pour une durée déterminée, du 1er mai au 31 décembre 2020». Ce sont des économies estimées à environ 180 milliards de francs CFA, selon le ministre délégué au budget, pour faire face aux dépenses liées à la pandémie de Covid-19. Dans certains milieux, on en parle comme d’une victoire !

Informations supplémentaires