A Djiri, la foule réclamait la tête du présumé assassin

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La nouvelle de l’arrestation du bandit qui a assassiné la fille de 17 ans qui était sa copine dans un hôtel du neuvième arrondissement Djiri, s’était répandue comme une traînée de poudre mercredi dernier. Une foule s’est massée lors de la reconstitution des faits. Elle réclamait la tête du présumé assassin; la police a eu du mal à l’extirper de là.