Cinq braqueurs arrêtés à Pointe-Noire, qui opéraient en uniforme militaire

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Cinq redoutables braqueurs ont été présentés lundi 22 mai dernier, à l’Etat-major de la zone de défense n°1 Pointe-Noire, par le général Olessongo-Ondaye. La particularité de ces braqueurs, c’est qu’ils opéraient en tenue militaire, avec des armes Kalachnikov, coiffés de bérets rouges. Le plus gradé était capitaine et le moins gradé, sergent et ils avaient un véhicule conduit par l’un d’eux. En réalité, ce sont de faux militaires et des voleurs qualifiés. Ils se renseignaient sur leurs futures victimes, avant d’aller opérer à domicile, visant l’argent. Ces cinq braqueurs ont été identifiés grâce à une caméra de sécurité qui avait enregistré leurs images, dans une villa où ils étaient partis braquer. Ils avaient déjà fait plusieurs victimes dans la capitale économique. Le directeur général de la police, le général Jean-François Ndengué, a dû faire le déplacement de Pointe-Noire, pour faire avancer l’enquête qui les visait, jusqu’à leur interpellation par la police. Ce groupe de malfrats bénéficiait d’un appui logistique depuis Brazzaville. Reste à savoir où avaient-ils trouvé les tenues militaires et les armes pour opérer. On y reviendra dans la prochaine édition.

Informations supplémentaires