Le collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi veut reprendre la grève

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’Université Marien Ngouabi risque d’être secoué par la grève suspendue, entre-temps, mais que menacent de déclencher, dès septembre prochain, les travailleurs, par le truchement de leur collège intersyndical. En effet, pour les syndicats, le gouvernement ne respecte pas l’accord conclu en date du 30 juin 2016 qui stipulait ce qui suit: «Le ministre s’engage à poursuivre les efforts devant aboutir au décaissement de la deuxième subvention du trimestre 2016 dans un délai de 15 jours. Le collège intersyndical s’engage à mettre en œuvre les mécanismes nécessaires en vue de la reprise immédiate du travail à l’Université Marien Ngouabi». Malheureusement, à ce jour, le collège constate le non-respect de l’engagement pris par le gouvernement, tandis que le collège intersyndical a tenu le sien, dès le 30 juin 2016, en suspendant la grève, selon lui. «En considération de ce qui précède, le collège intersyndical prend acte de cette situation et annonce qu’il entrera en grève sans préavis, dès le 1er septembre 2016, à partir de 7h, si les subventions de fonctionnement des deuxième et troisième trimestres ne sont pas mises à la disposition de l’Université Marien Ngouabi», conclut la déclaration lue par le secrétaire général du collège intersyndical.


Informations supplémentaires