Retour à la normale, sur la route Moukondo-Nkombo Matari à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Au début de cette semaine, les chauffeurs des taxis de type «Pic-Nic», les plus nombreux à exploiter l’itinéraire Moukondo-Nkombo Matari, ont observé une grève momentanée, pour protester contre l’arrestation de quatre de leurs collègues, au niveau du quartier La Bled. Ils ont garé leurs taxis, le long de la route, ce qui a perturbé la circulation sur ce tronçon de route goudronnée. Ce sont les agents en civil, disent-ils, qui les soumettent à des tracasseries, en leur exigeant de l’argent et en les menaçant de confisquer leur permis de conduire, affirment les chauffeurs de taxi. Heureusement, le directeur général de la police, le  général Jean-François Ndengué, a dépêché des collaborateurs sur le lieu, pour décanter la situation ainsi créée.

Informations supplémentaires