Interceptés et escortés au commissariat central de police à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La semaine dernière, des passagers d’un camion de transport, en provenance d’un village du département du Pool, ont dû passer quelques moments de garde à vue, au commissariat central de police de Brazzaville. Le camion à bord duquel ils avaient voyagé a été intercepté au pont du Djoué. Et pour cause, un passager considéré comme suspect s’y trouvait. Il s’agit d’un ex-combattant, recruté à la police en 1998 et qui a fait valoir ses droits à la retraite, en janvier 2016, puisqu’il n’était que brigadier (sergent). Il a été interpellé et gardé à vue, pour voir clair sur son séjour dans un village du département du Pool, où depuis l’attaque du 4 avril contre les quartiers Sud de Brazzaville, la Force publique recherche le pasteur Ntumi et deux de ses acolytes, à la suite du mandat d’amener délivré par le procureur de la République du Tribunal de grande instance de Brazzaville. Les autres passagers du camion intercepté ont été remis en liberté.

Informations supplémentaires