1er mai: une fête sans éclat à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le 1er mai, la fête du travail, est encore passée presque dans l’anonymat à Brazzaville. Pas de déclaration du gouvernement qui avait pourtant l’habitude de le faire. Le tout s’est réduit à quelques déclarations syndicales. De nombreux travailleurs le déplorent: le foisonnement des syndicats, nés de l’ère démocratique, ne semble pas encore créer un dynamisme nécessaire à la défense des intérêts des travailleurs. Résultat: même la célébration de la fête du 1er mai passe sans éclat particulier.

Informations supplémentaires