Triste spectacle d’insalubrité au Campus II de l’Université Marien Ngouabi

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

On ne sait pas combien de temps résistera encore le campus II E.n.s (Ecole normale supérieure) de l’Université Marien Ngouabi, à Brazzaville. Sa vétusté et son insalubrité posent problème. Ce campus, qui loge des dizaines d’étudiants, est en train de se dégrader à une allure spectaculaire: précarité de l’étanchéité des sanitaires et manque criard d’entretien. La fosse septique, par exemple, dégage des odeurs fétides. Et pour cause, elle est remplie et les déchets remontent à la surface. Certains étudiants, notamment ceux étant proches de cette fosse septique, n’ont pas manqué d’idée pour l’appeler «Puits du pétrole». Dans certaines chambres des étudiants, les fils électriques sont à découvert, avec le risque d’incendie ou d’électrocution que cela représente. A cause des conditions déplorables dans lesquelles ils sont logés, certains étudiants refusent, désormais, de payer les frais de loyer. Les responsables des logements des étudiants devraient, un tant soit peu, se soucier de leur réhabilitation. L’insalubrité desdits logements invite à une cure de jouvence.

Informations supplémentaires