Découverte macabre d’un corps humain dans une épave de véhicule à Talangaï

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le corps sans vie d’un garçonnet de 4 ans et demi a été découvert, le matin du vendredi 7 mai 2015, dans une épave de véhicule garée dans un parking situé rue Angama, à Talangaï, le sixième arrondissement de Brazzaville. Des laveurs de véhicules, alertés par l’odeur nauséabonde qu’il dégageait, ont signalé leur découverte aux passants et à la police. La nouvelle s’étant répandue comme une traînée de poudre, des parents recherchant leur enfant porté disparu se sont rendus sur le lieu et l’ont identifié; il s’agissait bel et bien de leur fils. Ce dernier n’avait pas regagné le domicile parental, sis rue Loumou, Mikalou, un quartier de Talangaï, depuis le mercredi 5 mai.  Cette découverte macabre a ému, évidemment, les habitants du quartier et les passants. Le corps de la victime présentait des stigmates de violence. La preuve de torture sur l’enfant serait faite. La police a fait le constat et enlevé le corps. Mettra-t-on la main sur le présumé meurtrier? En tout cas, l’impératif de sécurité est tel qu’il est souhaitable que la police remonte jusqu’au présumé assassin.

Informations supplémentaires