Les travailleurs de la territoriale menacent de débrayer dans une semaine

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Si leurs doléances contenues dans un cahier des charges ne sont pas prises en compte par le gouvernement, dans le délai d’une semaine, les travailleurs de l’administration du territoire vont déclencher une grève, pour manifester leur colère. C’est la décision qu’ils ont annoncée, jeudi 30 avril 2015, à l’issue de l’assemblée générale ordinaire tenue par leur syndicat, le Sytrat (Syndicat des travailleurs de l’administration du territoire). Ils font grief au gouvernement, entre autres de: la rupture du dialogue, depuis 2013, l’absence de statut particulier, le non versement de la prime de suggestion promise par le ministre  de l’intérieur et de la décentralisation, des nominations politiques et de nombreux «retraités fatigués», selon eux, à des postes de commandement. Ils exigent, en revanche, la nomination à ces postes des cadres de la territoriale, à 70%, et de relever les autorités administratives retraitées et celles en poste depuis de longues années. Le gouvernement est sur la sellette.     
 

Informations supplémentaires