Pour Zinga Mabio, le P.c.t doit soutenir le candidat du R.d.p.s à l’élection présidentielle pour 2016

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Mabio Mavoungou-Zinga est, pourrait-on dire, l’enfant terrible du R.d.p.s (Rassemblement pour la démocratie et le progrès social), le parti de feu Jean-Pierre Thystère-Tchicaya, et allié du P.c.t au pouvoir. Auteur d’un ouvrage intitulé «Vade-mecum du parfait tricheur ou comment gagner facilement des élections au Congo», publié il y a quelque temps, il a présenté, dimanche 15 février 2015, aux militants de son parti, un essai qui porte le titre: «Manifeste pour un R.d.p.s décomplexé», selon des propos relayés par R.f.i (Radio France internationale). Parlant de la Constitution, le député et troisième personnalité du R.d.p.s a affirmé qu’il est temps de protéger cette Constitution. Il appelle le P.c.t à soutenir le candidat du R.d.p.s à la présidentielle de 2016: «Lorsque le P.c.t venait nous présenter l’avant-projet de Constitution de 2002, il nous avait été dit que c’était la meilleure Constitution du monde, qu’elle résumait à la fois le système américain, anglais, italien et français. Depuis quand est-elle devenue mauvaise? Si en 2002, le R.d.p.s a soutenu le P.c.t, si en 2009, je me suis investi moi-même pour la réélection du président Denis Sassou Nguesso, en 2016, le P.c.t doit soutenir le candidat du R.d.p.s. Il faut que ça soit clair». Comme quoi, Mabio Mavoungou-Zinga refuse que son parti continue d’être un escabeau pour l’ex-parti unique.

Informations supplémentaires