Un homme meurt au domicile de sa concubine à Bacongo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La rue Kitengué, à Bacongo, dans le  deuxième arrondissement de Brazzaville, était en relief, la nuit du mercredi 24 décembre 2014. Un homme a trouvé la mort, dans un domicile, de cette rue. Il n’y habitait pas, mais y venait, régulièrement, pour y passer des soirées avec son amante et regagnait son domicile aux heures tardives de la nuit, à Nganga-Lingolo. Le malheureux était en état d’ivresse, mais il ne présentait pas de signe pouvant laisser penser qu’il allait rendre l’âme cette nuit-là. Il s’était affalé au sol, il respirait et sa voix était audible. Mais, subitement, les gens réunis autour de lui ont constaté qu’il venait de perdre connaissance. En voyant le corps inanimé, ils ont vite réagi, en faisant appel à la police, qui est venue faire le constat du décès de l’infortuné. Cette mort a provoqué beaucoup d’émotion dans le  quartier. Selon un témoignage, c’est dans un bar, au quartier Bourreau, à Makélékélé, le premier arrondissement, qu’il avait ingurgité la bière. Malgré ce témoignage, sa mort est considérée comme suspecte, par l’entourage.

Informations supplémentaires