Coup d'oeil en biais

Les enseignants volontaires menacent de débrayer

Note utilisateur:  / 0

Estimant être oubliés par les pouvoirs publics en ce temps de crise sanitaire aigüe, les enseignants volontaires ont fini par exprimer leur colère. Ils ont organisé une manifestation de revendication la semaine passée à Brazzaville. Ils réclament le paiement de six mois d’arriérés de bourse et menacent d’abandonner les classes d’examen qu’ils tiennent pendant cette période exceptionnelle.

Le corps sans vie d’un nouveau-né découvert dans un sac plastique à Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0

Des riverains ont fait la découverte du corps sans vie d’un nouveau-né dans un sac plastique au quartier La Poudrière, au bord du mur l’aéroport Agostino Néto de Pointe-Noire et lancé l’alerte au service d’urgence de la Police. Une enquête pour tenter d’identifier les parents de l’enfant, ainsi que déterminer la date et la cause de sa mort aurait été ouverte.

 

Quelle promiscuité dans les structures des régies financières à Pointe-Noire !

Note utilisateur:  / 0

Dans la capitale économique, beaucoup de services des régies financières sont mal logés alors qu’ils sont pourvoyeurs de recettes. Le cordonnier est souvent mal chaussé trouve son sens: les services des Impôts sont soit locataires, soit logés dans leurs locaux mais avec le personnel qui occupe des bureaux où il est confiné, avec des archives à même sol et couvert de poussière. En tout cas, les gens travaillent dans des mauvaises conditions, a-t-on constaté. On ne pourvoie pas l’Etat en recettes dans la pauvreté, mais d’où vient-il, diable, que les services des impôts soient mal logés à Pointe-Noire et même dans d’autres villes, y compris Brazzaville !

 

Les trottoirs de l’avenue de l’OUA presque assainis

Note utilisateur:  / 1

Plus de forêts de corps, plus de confusion le long des trottoirs de l’avenue de l’OUA, au niveau du marché Total de Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville. Vendeuses et vendeurs de denrées alimentaires et autres objets les ont évacués, en les abandonnant uniquement aux piétons. Finie aussi l’animation bruyante aux arrêts de bus, sources de conflits et de vols aux heures de pointe. Les usagers s’y sentent de plus en plus sécurisés. Pourvu que ça dure !

Fermés pour avoir fait le test rapide de dépistage du coronavirus

Note utilisateur:  / 0

Deux laboratoires privés, Biomédical et 4 M, ont été fermés à Pointe-Noire la semaine dernière par l’Inspection départementale de la santé qui a déclenché une opération de contrôle appelée ‘’L’œil de l’aigle’’. Ils auraient enfreint à l’interdiction faite aux laboratoires privés de procéder au test rapide de dépistage du coronavirus qui est réservé exclusivement aux structures d’Etat.

 

Informations supplémentaires