Coup d'oeil en biais

E2C : le système de facturation pose problème

Note utilisateur:  / 0

Malgré les explications des responsables de la société E2C à propos de la gratuité du courant électrique, le flou persiste sur un point. Sur la facture du mois de mars de la société Energie électrique du Congo (E2C) que la plupart des abonnés viennent de recevoir, il est indiqué qu’elle concerne la période allant du 1er février au 31 mars 2020. Pourtant, nombreux ont déjà soldé leur compte pour la période de consommation allant du 1er janvier au 29 février 2020 : faut-il payer deux fois le mois de février ?

Afrix (AFX), vous connaissez ?

Note utilisateur:  / 0

C’est le nom avancé, pour le moment, d’une éventuelle monnaie qui viendrait succéder au FCFA utilisé jusque-là en Afrique centrale. Depuis quelques jours, des spécialistes de la zone BEAC triés sur le volet et exerçant dans plusieurs institutions internationales mènent discrètement, sous l’observation de la France, des séances de travail pour y parvenir. ‘’Pourvu que cela ne soit pas un simple changement de dénomination», commente la rue.

La mystérieuse tisane congolaise anti-Covid-19»

Note utilisateur:  / 0

Chercheurs et laboratoires du monde entier sont lancés depuis plusieurs semaines dans un contre-la-montre pour tester diverses possibilités de traitements, médicaments ou combinaisons de médicaments contre la Covid-19. Un Congolais, se présentant comme expert en plantes médicinales, est entré de plain-pied dans cette mêlée. Il propose une tisane baptisée «CO Covid-19». Pour l’instant, il se refuse d’indiquer le nom de la plante à base duquel est fabriqué son remède. Il en vante les vertus et l’efficacité, à travers une affiche accrochée à la grille de l’enceinte du CFCO, au rond-point de la gare ferroviaire à Brazzaville. Certains Congolais ne s’expliquent pas le peu d’engouement des autorités sanitaires et politiques du pays, auxquelles il a fait parvenir, déclare-t-il sur Facebook, des échantillons de son produit. Les médias locaux n’en parlent pas non plus. «Pourtant, ils ont fait du tapage autour du breuvage venu du lointain Madagascar…», font-ils remarquer.

 

Pagaille dans le transport en commun: le mutisme de l’Etat dénoncé

Note utilisateur:  / 0

Pour faire face à la réduction du nombre de passagers, certains chauffeurs et contrôleurs de bus ont décidé d’ajouter 100 ou 150 francs CFA sur chaque trajet. Alors, pour plusieurs usagers des transports en commun, c’est la croix et la bannière pour avoir un bus au tarif normal. A défaut de pratiquer la marche pour réduire d’abord eux-mêmes la distance à parcourir, ils se sentent obligés de dépenser la somme exigée. Nombreux dénoncent le mutisme du Gouvernement face à leurs préoccupations. Aux dernières nouvelles, une réunion serait prévue entre le Gouvernement et les syndicats des transporteurs en commun.

 

Insolite agent de police

Note utilisateur:  / 0

Alors que la Force publique est aux trousses des citoyens réfractaires au port obligatoire du masque, une vidéo montrant un homme en treillis reconnaissable par la tenue de la Police et le port des galons d’adjudant fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il essaie d’interpeller l’un des protagonistes d’une bagarre sur l’avenue de l’OUA, vers le commissariat central du Djoué. Mais il ne porte pas de bavette, exposant son entourage au Covid-19 au cas où il serait porteur du virus. Ses chefs hiérarchiques lui feront-ils payer une amende comme pour tout citoyen surpris sans masque ?

 

Informations supplémentaires